Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Quelles sont les nations les plus perturbées par le blocus commercial de la Chine à Taïwan ?

Publié par wikistrike.com sur 8 Août 2022, 07:14am

Catégories : #Economie, #Politique internationale

Quelles sont les nations les plus perturbées par le blocus commercial de la Chine à Taïwan ?

Suite à la visite officielle de Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, à Taïwan, les relations entre l’État insulaire connu sous le nom de République de Chine et sa voisine directe, la République populaire de Chine, se sont considérablement refroidies.

Outre le nombre croissant d’exercices militaires au large des côtes de Taïwan, qui alimente les craintes d’une escalade du conflit de longue date, la République populaire de Chine a également, dans une certaine mesure, interrompu les échanges commerciaux avec Taïwan.

S’il est peu probable qu’une interdiction d’importation de certains fruits et poissons taïwanais devienne une source de tensions mondiales, l’arrêt des exportations chinoises de sable, une ressource essentielle à la fabrication de semi-conducteurs, pourrait s’avérer dévastateur pour des pays comme les États-Unis.

Comme le montre Florian Zandt de Statista dans le graphique ci-dessous, basé sur les données Comtrade de l’ONU, 62 % du volume total des échanges commerciaux des États-Unis avec Taïwan provenaient des importations de l’État insulaire en 2021. La majorité de ces biens relèvent du secteur informatique et électronique, des entreprises comme Apple, Qualcomm et NVIDIA s’appuyant sur des puces fabriquées dans les fonderies de semi-conducteurs à grande échelle de Taïwan. Outre la guerre en Ukraine et l’impact de la pandémie de coronavirus, l’interdiction du sable par la Chine pourrait devenir un autre facteur aggravant de la pénurie actuelle de puces.

Quelles sont les nations les plus perturbées par le blocus commercial de la Chine à Taïwan ?

Vous trouverez d’autres infographies sur Statista

Les États-Unis ne sont pas les seuls à profiter des exportations taïwanaises.

 

L’Allemagne, l’Afrique du Sud, le Brésil, l’Arabie saoudite et le Japon sont les principaux partenaires commerciaux de Taïwan en Europe, en Afrique, en Amérique latine et dans les Caraïbes, au Moyen-Orient et en Océanie, respectivement. L’Allemagne et le Japon sont particulièrement dépendants de l’industrie de l’île, les exportations représentant 40 % des 21 milliards de dollars d’échanges avec le pays européen et 34 % du volume des échanges nippo-taïwanais, qui s’élève à 86 milliards de dollars.

La base des tensions entre la Chine et Taïwan est la question de l’indépendance, non résolue jusqu’à présent. Après la fin de la guerre civile chinoise en 1949, les derniers partisans du Kuomintang vaincu se sont retirés sur l’île. Une fois installés sur place, ils ont proclamé la République de Chine, tandis que la République populaire considère l’île, qui est aujourd’hui gouvernée démocratiquement, comme sa propre province.

Dans cette équation, le rôle des peuples indigènes de Taïwan, dont 16 sont officiellement reconnus comme des minorités ethniques, est largement ignoré. Après une longue histoire de colonisation par les Pays-Bas, l’Espagne, la Chine et le Japon, ils représentaient encore environ 2,4 % de la population en 2019.

 

Lu ici 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents