Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Sahara : Découvertes pétrole et gaz évaluées à plus de 2026 barils/jour

Publié par wikistrike.com sur 27 Août 2022, 13:51pm

Catégories : #Economie, #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Sahara : Découvertes pétrole et gaz évaluées à plus de 2026 barils/jour

par Faouzi Oki.

SONATRACH avance à coup sûr avec trois découvertes au Sahara.

SONATRACH a en effet su s’imposer devant les grandes entreprises étrangères notamment au niveau du globe africain. Or, Le Groupe SONATRACH est classé en tête du classement dans la région arabe en matière d’exploration pétrolière, en réalisant trois nouvelles explorations lors du premier trimestre de 2022, et occupe la première place dans le classement annuel des 500 meilleures entreprises africaines, indique un communiqué du groupe.

Le 27 juin 2022 cette grande société nationale a annoncé avoir mis en évidence un potentiel important en hydrocarbures dans le réservoir Lias Carbonaté « LD2 » au niveau du périmètre d’exploitation de Hassi R’Mel. L’évaluation préliminaire de ce potentiel a montré un volume qui varie entre 100 et 340 milliards de m3 de gaz à condensat. Ces volumes constituent l’une des plus grandes réévaluations des réserves des 20 dernières années. Un programme de travaux de développement est en cours d’exécution pour confirmer les volumes estimés et réaliser des productions en fast track de l’ordre de 10 millions de m3 par jour à partir du mois de novembre 2022.

« L’Algérie est arrivée en tête des indices d’investissement en matière d’explorations pétrolière et gazière au niveau arabe durant le premier trimestre de 2022 » a indiqué un communiqué de l’Organisation des pays arabes exportateurs de pétrole (OPAEP) après la découverte par le Groupe SONATRACH de trois explorations pétrolières. À cet effet il faut noter que la première découverte a eu lieu dans le bassin de Berkine à Zemlet El Arbi, avec des estimations initiales d’environ 140 millions de barils, et la deuxième découverte à l’ouest d’Oglet Naceur 2, à Touggourt, suite à quoi le résultat positif de ce puits a permis une réévaluation des volumes à 961 millions de barils, avec un apport du puits de démarcation à l’ouest d’Oglet Naceur 2 avec une capacité de 415 barils. Concernant la troisième découverte, elle a eu lieu dans la région d’El Ouabed dans la wilaya d’El Bayadh à travers le puits Ouled Sidi Chikh 1, produisant quelques 925 barils de pétrole par jour et 6456 mètres cubes de gaz/jour.

SONATRACH est arrivé en tête du classement annuel des 500 meilleures entreprises africaines, réalisé par Jeune Afrique en 2022, en tant que première entreprise africaine. Cette dernière a maintenu son niveau de performance et surmonté les répercussions de la crise sanitaire sur l’économie internationale, réalisant en 2021 un chiffre d’affaires de 34,5 milliards USD, note la même source. Cependant celle-ci a enregistré au cours de l’année 2021 une augmentation de la production de 5%, ainsi qu’une hausse de ses exportations de l’ordre de 18%. Les importations ont connu, cependant une baisse de 70%.

Durant les deux mois de juillet et aout 2022, elle a annoncé la réalisation d’un résultat positif du forage Hassi Illatou Est 1 LTE1 réalisé dans la concession Sbaa wilaya d’Adrar. Cette découverte intervient 28 ans après la dernière découverte d’huile réalisée dans cette région en 1994 située à 6 km du centre de traitement de Hassi Illatou. L’estimation préliminaire des volumes de cette découverte donne un volume en place entre 48 et 150 millions de barils. Un résultat positif pour poursuivre l’exportation des hydrocarbures liquides dans la région de Sbaa dans le but de garantir l’approvisionnement de la raffinerie d’Adrar.

L’annonce de la première découverte de gaz à condensat réalisée dans deux réservoirs dévoniens, suite au forage par Sonatrach  d’un puits d’exploration « In Ekker Sud West-1 » (IEKSW-1) dans le périmètre de recherche In Amenas 2  Illizi. Les débits enregistrés, lors des tests, sont de 300 000 m3/jour de gaz et 26 m3/jour de condensat, à partir du premier réservoir et de 213 000 m3/jour de gaz et 17 m3/jour de condensat à partir du deuxième réservoir.

La deuxième découverte réalisée avec son partenaire ENI suite au forage du puits d’exploration « Rhourde Oulad Djemaa Ouest-1 » (RODW-1) dans le périmètre de recherche « Sif Fatima 2 » situé dans la région nord du Bassin de Berkine.

Le puits RODW-1, le troisième de la campagne de forage d’exploration en cours dans ladite région, a mis en évidence une découverte de pétrole brut dans les grès du réservoir Trias Argileux Gréseux Inférieur (TAGI) de la formation triasique, a-t-on informé. Durant le test de production, le puits a donné lieu à 1 300 barils/jour d’huile et 51 000 m3/jour de gaz associé.

La mise en production de ces deux découvertes se fera à travers un développement rapide  fast-track, étant donné leur proximité des installations existantes d’OHANET et de Rhourde Oulad Djemaa (ROD). Le troisième résultat positif enregistré par Sonatrach  lors du forage d’un puits de délinéation « Tamzaia-3 » (TAMZ-3) sur le périmètre de recherche « Taghit » du basin de Bechar est une production intéressante de gaz qui a été obtenue lors du test de formation du réservoir siegenien (Dévonien inférieur). Ce résultat met ainsi en évidence un potentiel de gaz dans ce réservoir non testé auparavant dans une région, considérée comme domaine émergent.

Faouzi Oki

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents