Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Argentine : l'ex-présidente Cristina Kirchner échappe par miracle à une tentative d'assassinat

Publié par wikistrike.com sur 2 Septembre 2022, 08:02am

Catégories : #Politique internationale

Argentine : l'ex-présidente Cristina Kirchner échappe par miracle à une tentative d'assassinat

La vice-présidente argentine Cristina Fernandez de Kirchner est miraculeusement indemne après qu'un homme muni d'un pistolet a tenté jeudi soir d'ouvrir le feu contre elle mais n'y est pas parvenu, l'arme n'ayant pas détoné, ont déclaré les autorités.

La séquence vidéo qui émeut toute l'argentine depuis quelques heures est incroyable : l'ex-présidente (et actuelle vice-présidente) du pays Cristina Kirchner a échappé par miracle à une tentative d'assassinat, jeudi soir à Buenos Aires. Sur les images, on voit le bras armé du tireur qui s’approche d’elle, tire, mais l’arme s’enraye...

Cette attaque, survenue devant le domicile de la dirigeante dans la capitale Buenos Aires, souligne les tensions politiques croissantes en Argentine, et plus globalement en Amérique du Sud, qui ont mis à cran les politiciens de la région.

"Un homme a pointé une arme à feu vers sa tête et a appuyé sur la détente. Cristina est toujours en vie parce que, pour une raison qui reste à confirmer, le pistolet (...) n'a pas détoné", a déclaré le président Alberto Fernandez, indiquant que l'arme était chargée de cinq balles.

"Incident le plus grave"

Durant une allocution télévisée, il a décrit l'incident comme le plus grave jamais survenu dans le pays depuis le retour à la démocratie.

Au moment de l'attaque, plusieurs centaines de personnes se trouvaient devant le domicile de Cristina Fernandez de Kirchner pour afficher leur soutien à celle-ci, jugée pour des accusations de corruption.

Des images télévisées ont montré un homme brandir une arme à feu à quelques centimètres du visage de Cristina Fernandez de Kirchner alors qu'elle saluait ses partisans. L'assaillant, que les autorités ont identifié comme un homme âgé de 35 ans et d'origine brésilienne, a rapidement été arrêté par la police, qui a saisi son arme.

Cristina Fernandez de Kirchner, à la présidence du pays de 2007 à 2015, est une figure politique controversée. Elle encourt une peine de 12 ans d'emprisonnement et une possible exclusion à vie de la fonction publique dans le cadre d'une affaire concernant des contrats publics attribués au début des années 2000.

"Quand la haine et la violence l'emportent sur le débat, les sociétés sont détruites et des situations comme celle-ci surviennent: tentative d'assassinat", a écrit sur Twitter le ministre de l'Economie, Sergio Massa.

Des dirigeants et des alliés politiques d'Amérique latine, dont le président chilien Gabriel Boric, le président vénézuélien Nicolas Maduro et le président péruvien Pedro Castillo, ont dénoncé l'attaque, exprimant via Twitter leur solidarité avec Cristina Fernandez de Kirchner et leur soulagement qu'elle soit indemne.

 

Source 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents