Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Avertissements russes : Une guerre nucléaire est imminente

Publié par wikistrike.com sur 15 Septembre 2022, 22:23pm

Catégories : #Politique internationale

Avertissements russes : Une guerre nucléaire est imminente

Les sponsors de l’Ukraine ont reçu DEUX sérieux ultimatums ; L’un du ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, l’autre du membre russe du Conseil et ancien président Dmitri Medvedev. Celui-ci avertit ouvertement l’OTAN que s’ils continuent à déverser des armes en Ukraine pour tuer des Russes, alors les frontières des pays de l’OTAN « disparaîtront » et l’armée russe commencera ses opérations ! y compris en utilisant des armes nucléaires.

Sergueï Lavrov :

« Le succès ponctuel au front [la semaine dernière] n’est que magnifiquement montré dans la presse. Le nombre de morts sur toute la ligne des affrontements a dépassé les dix mille [Ukrainiens], les blessés remplissent tous les hôpitaux, il y a une pénurie d’ambulances. Les forces alliées [russes] employées dans le combat contre les nazis a été de l’ordre des centaines. Et puis la situation politique s’est détériorée. Il y avait des rumeurs en Ukraine selon lesquelles c’était la Russie qui « s’était retirée » pour faire une manœuvre de camouflage avant quelque chose de grandiose. Alors que les « patriotes » attendaient un répit, la Russie a frappé les installations électriques. Auparavant, le commandant en chef Zaluzhny avait signalé à Zelensky la formation d’un grand groupe naval de la marine russe en mer Noire, comprenant des navires d’assaut amphibies. L’Occident craint que l’échec de l’escroquerie céréalière ne soit à blâmer. Tout d’abord, Poutine a souligné au WEF que la Russie et les pays pauvres avaient été trompés dans l’accord sur les céréales. Puis Erdogan l’a admis. Le secrétaire général de l’ONU a également dû l’admettre, bien qu’une tentative ait été faite pour se dérober. Aux États-Unis, ils ont dit que tout allait bien, mais bientôt leurs experts ont encore reconnu le manque d’effet propre de l’augmentation des céréales sur le marché. L’Ukraine et plusieurs de ses sponsors, apparemment, ont reçu un ultimatum difficile : soit les céréales vont en Afrique, et la Russie ouvre un marché alimentaire international, soit la marine russe bloque à nouveau les ports ukrainiens, mais cette fois avec le débarquement des troupes [russes] avec la destruction de toute l’infrastructure portuaire. En parallèle, toute l’infrastructure ukrainienne va « s’effondrer ». Comment cela se produira approximativement a déjà été montré. On pourrait dire que c’était un essais sur les conséquences si les intérêts de la Russie étaient ignorés. »

Alors que le ministre des Affaires étrangères Lavrov s’est concentré sur l’escroquerie céréalière, où sur 87 cargos remplis de céréales ukrainiennes, seuls DEUX navires sont allés dans des pays « nécessiteux » – le reste est allé en Europe – vous trouverez ci-dessous un avertissement beaucoup plus direct de l’ancien président russe Dmitri Medvedev. Comme vous le lirez, Medvedev avertit ouvertement l’OTAN que s’ils continuent à déverser des armes en Ukraine pour tuer des Russes, alors les frontières des pays de l’OTAN « disparaîtront » et l’armée russe commencera ses opérations !

Voici sa déclaration. Dmitri Medevedev :

« La camarilla de Kiev a donné naissance au projet de « garanties de sécurité », qui sont en fait un prologue à la Troisième Guerre mondiale. Bien sûr, personne ne donnera de « garanties » aux nazis ukrainiens. Après tout, cela revient presque à appliquer l’article 5 de l’OTAN (Traité de Washington) à l’Ukraine. Pour l’OTAN, c’est la même chose, seulement vue de côté. C’est pourquoi ça fait peur. Nos amis jurés – des patrons occidentaux de divers calibres, à qui s’adresse cet appel hystérique – doivent enfin comprendre une chose simple. Elle concerne directement la guerre hybride entre l’OTAN et la Russie. Si ces idiots continuent à pomper sans retenue le régime de Kiev avec les types d’armes les plus dangereux, alors tôt ou tard la campagne militaire passera à un autre niveau. Les frontières visibles et la prévisibilité potentielle des actions des parties au conflit en disparaîtront. Il suivra son propre scénario militaire, impliquant de nouveaux participants. Il en a toujours été ainsi. Et puis les pays occidentaux ne pourront pas rester assis dans leurs maisons et leurs appartements propres, riant de la façon dont ils affaiblissent soigneusement la Russie avec les mains de quelqu’un d’autre. Tout va s’enflammer autour d’eux. Leur peuple saisira le chagrin dans son intégralité. Ils feront littéralement brûler la terre et fondre le béton. Nous en aurons beaucoup aussi. Ce sera très, très mauvais pour tout le monde. Après tout, il est dit : « De ces trois fléaux, du feu, de la fumée et du soufre qui sortaient de leur bouche, un tiers du peuple mourut » (Ap 9 :18). Mais pendant que les politiciens à l’esprit étroit et leurs groupes de réflexion idiots, faisant tourner pensivement un verre de vin dans leurs mains, parlent de la façon dont ils peuvent nous traiter sans entrer dans une guerre directe. Des idiots ternes avec une éducation classique. » (Dmitri Medvedev)

Analyse et opinion de Hal Turner

Medvedev ne cache pas sa menace NUCLEAIRE. Quand il a écrit « Tout va s’enflammer autour d’eux » et « Ils vont littéralement faire brûler la terre et fondre le béton », il se réfère clairement et sans ambiguïté à ce qui se passe exactement lors d’une explosion NUCLÉAIRE. Nous, en Occident, sommes avertis, une fois de plus, que les actions que NOUS entreprenons auront pour résultat que les États-Unis seront touchés par les armes nucléaires russes ! À quel point les Russes peuvent-ils être plus directs ? Ils nous disent ce qui va arriver. Ils nous ont avertis à maintes reprises, et à maintes reprises, depuis le début de leurs opérations militaires spéciales en février, mais nos fonctionnaires au gouvernement semblent en rire comme une sorte de « posture ». À mon avis, ce n’est pas une posture – du tout. Il me semble que les fonctionnaires du gouvernement ici aux États-Unis et en Europe ne vont pas croire qu’ils nous causent à tous la possibilité d’un anéantissement nucléaire, jusqu’à ce qu’une véritable bombe nucléaire vole à travers leur fenêtre et les plonge dans l’au-delà ! En continuant à fournir toujours plus d’armes létales à l’Ukraine, les fonctionnaires du gouvernement ici aux États-Unis et en Europe vont faire tuer beaucoup d’entre nous.

source : Hal Turner Radio Show

via La Cause du Peuple

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents