Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

« Effets indésirables graves » : Des médecins avertissent que le Paxlovid de Pfizer peut interagir avec des médicaments ordinaires

Publié par wikistrike.com sur 14 Octobre 2022, 16:18pm

Catégories : #Santé - psychologie

« Effets indésirables graves » : Des médecins avertissent que le Paxlovid de Pfizer peut interagir avec des médicaments ordinaires

Le traitement contre le Covid-19 de Pfizer, qui n’est certainement pas une imitation rentable de l’Ivermectine (bien qu’il s’agisse dans les deux cas d’inhibiteurs de protéase), présente un risque accru de maladie grave chez les patients qui ont des antécédents de maladie cardiovasculaire.

Le Paxlovid – le médicament anti covid de Pfizer pris notamment par Joe Biden, Jill Biden et le Dr Anthony Fauci – avant que tous trois ne connaissent de « rares » (puis de moins rares) cas de « rebond du covid » – peut avoir des interactions dangereuses avec certains des médicaments les plus courants contre les maladies cardiovasculaires, notamment diverses statines et des traitements contre l’insuffisance cardiaque, selon un article publié mercredi dans le Journal of the American College of Cardiology.

Dans cet article, les chercheurs ont découvert que l’association du nirmatrelvir et du ritonavir, deux antiviraux qui composent le Paxlovid de Pfizer, peut interagir avec un certain nombre de médicaments cardiovasculaires couramment prescrits. Selon l’article, le ritonavir, qui a été approuvé pour traiter le VIH en 1996, a un impact sur la voie CYP450 qui est impliquée dans le métabolisme d’un certain nombre de médicaments, ainsi que sur la pompe d’efflux de médicaments P-glycoprotéine, rapporte Epoch Times.

« L’administration simultanée de [Paxlovid] avec des médicaments couramment utilisés pour gérer les conditions cardiovasculaires peut potentiellement provoquer des interactions médicamenteuses importantes et entraîner des effets indésirables graves« , peut-on lire dans un résumé. « Il est crucial d’être conscient de ces interactions et de prendre les mesures appropriées pour les éviter. »

Le document note également que les interactions entre le Paxlovid et certains anticoagulants peuvent entraîner un risque accru de saignement, tandis que les interactions entre le Paxlovid et les médicaments contre le cholestérol tels que les statines peuvent être toxiques, rapporte CNN, citant le document.

« La sensibilisation à la présence d’interactions médicamenteuses de Paxlovid avec des médicaments cardiovasculaires courants est essentielle. Des interventions au niveau du système par l’intégration des interactions médicamenteuses dans les dossiers médicaux électroniques pourraient aider à éviter les événements indésirables connexes », a déclaré l’auteur principal Saru Ganatra, MD, qui travaille au Lahey Hospital and Medical Center à Burlington, Massachusetts.

« Le Paxlovid pourrait être incorporé dans un ensemble d’ordonnances, ce qui permettrait aux médecins, qu’il s’agisse de médecins de soins primaires ou de cardiologues, d’exclure consciemment toute contre-indication à l’administration simultanée de Paxlovid », a poursuivi le Dr Ganatra, ajoutant qu’il faut « consulter » les prestataires de soins de santé et les pharmaciens pour éviter les interactions.

Comme le note Epoch Times, une fiche d’information (pdf) de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis sur le Paxlovid, destinée aux prestataires de soins de santé, décrit en détail les interactions médicamenteuses possibles qui peuvent entraîner des réactions potentiellement mortelles.

Les médicaments concernés sont, entre autres, les anticonvulsivants, les médicaments contre les rythmes cardiaques irréguliers, les médicaments contre l’hypertension artérielle et l’hypercholestérolémie, les antidépresseurs et les médicaments contre l’anxiété, les stéroïdes, les traitements contre le VIH, les anticoagulants et les médicaments contre les dysfonctionnements érectiles.

« On ne saurait trop insister sur l’importance de la réconciliation des médicaments avant l’initiation du nirmatrelvir/ritonavir pour éviter les interactions médicamenteuses graves »ont écrit mercredi les auteurs de l’article, en référence au Paxlovid.

Traduction de Zero Hedge par Aube Digitale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents