Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Otan : Paris renforce sa présence militaire sur le flanc Est avec chars et blindés

Publié par wikistrike.com sur 12 Octobre 2022, 08:38am

Catégories : #Politique internationale, #Politique intérieure

Otan : Paris renforce sa présence militaire sur le flanc Est avec chars et blindés

Selon BFM. un arrêté du ministère des Armées du 9 octobre, qualifie l'envoi de troupes en Roumanie "d'opération exterieure" (donc décès soldat reconnu comme Mort pour la France)

Alors que la guerre en Ukraine a gagné en intensité suite aux frappes russes sur Kiev lundi, la France va renforcer sa présence militaire sur le flanc Est de l’Otan. Paris compte en effet déployer dans les prochaines semaines des renforts en Roumanie, en Lituanie et en Estonie, a annoncé ce mardi le ministre des Armées Sébastien Lecornu.

La France, nation-cadre d’une mission de l’Otan en Roumanie, dispose actuellement 350 soldats français dans le pays, auxquels s’ajoutent des Belges et des Néerlandais. Paris s’apprête à doubler courant novembre ses effectifs sur place, précise-t-on de source militaire, avec une douzaine de VBCI et une douzaine de chars Leclerc. Dans un tweet rédigé en français, le président roumain Klaus Iohannis a salué « un geste important (…), signe de la solidarité entre les alliés ».

« Nous allons également continuer à renforcer notre posture de défense en Lituanie », avec le déploiement d’avions de combat Rafale pour assurer la police du ciel, « et en Estonie où une compagnie d’infanterie légère renforcée sera déployée » en 2023 équipée de véhicules Griffon, soit une centaine d’hommes supplémentaires, a ajouté le ministre français des Armées. Aujourd’hui, quelque 300 militaires français sont stationnés en Estonie dans le cadre de l’Otan.

Cette décision du président Emmanuel Macron de « rehausser notre posture défensive sur le flanc Est de l’Europe » a été prise « au regard de la situation sur le flanc oriental de l’Otan » et « de la violence des combats en Ukraine », a fait valoir le ministre français Sébastien Lecornu lors d’une audition devant la commission Défense du Sénat.

Selon les estimations du ministère, l’effort budgétaire français pour renforcer la posture défensive de l’Otan dans les pays de l’Est devrait être de 600 à 700 millions d’euros cette année. En parallèle, Paris affiche plus ouvertement ses efforts pour aider Kiev à se défendre, même si sa marge de manœuvre reste limitée, alors que certains l’accusent de ne pas faire assez pour l’Ukraine.


D’après le classement établi par le Kiel Institute for the World economy, la France est en 11e position pour le soutien militaire à l’Ukraine avec 233 millions d’euros d’aide depuis début 2022, contre 25 milliards pour les États-Unis, 4 milliards pour le Royaume-Uni, 1,8 milliard pour la Pologne et 1,13 milliard pour l’Allemagne.

Canons Caesar

Emmanuel Macron a annoncé vendredi la création d’un « fonds spécial » de 100 millions d’euros pour que l’Ukraine puisse « acheter directement auprès de nos industriels les matériels dont elle a le plus besoin pour soutenir son effort de guerre ». Le président français a confirmé dans la foulée que Paris envisageait l’envoi de six canons Caesar supplémentaires à l’Ukraine, outre les 18 déjà livrés. Ces canons de 155 mm, fleuron de l’artillerie française, ont une portée de 40 km.

En dehors des 18 Caesar, la France a fourni jusqu’ici des missiles antichar et antiaérien, des véhicules de l’avant blindés (VAB), du carburant, des équipements individuels et une quinzaine de canons tractés TRF1 de 155 mm. Elle étudie également la possibilité de livrer à Kiev 20 véhicules blindés Bastion.

Cette annonce intervient après deux journées de bombardements d’ampleur en Ukraine par l’armée russe, menés « contre des civils et des infrastructures civiles », selon le président ukrainien Volodymyr Zelensky, qui a estimé que Vladimir Poutine avait encore les moyens d’une « escalade ».

 

Source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents