Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Biden et le Deep State US ont-ils grassement payé des chercheurs pour torpiller l’hydroxychloroquine et l’ivermectine ?

Publié par wikistrike.com sur 17 Novembre 2022, 16:46pm

Catégories : #Politique internationale, #Santé - psychologie

Biden et le Deep State US ont-ils grassement payé des chercheurs pour torpiller l’hydroxychloroquine et l’ivermectine ?

La crise du COVID et les contrats colossaux pour acheter des vaccins mal testés n'ont pas fini de livrer leurs petits secrets. Il faudra sans doute plusieurs années d'investigation pour tirer au clair tous les mécanismes qui se sont mis en marche en 2020 (et sans doute avant) pour réussir ce qui est très probablement l'une des plus grandes opérations de manipulation, voire d'astroturfing, de l'histoire. En attendant, les liens étranges entre les chercheurs qui ont torpillé l'hydroxychloroquine et l'ivermectine, d'un côté, le Deep State US proche de Biden, d'un deuxième côté, et FTX Foundation, le bras caritatif de la cryptomonnaie en faillite FTT, commencent à apparaître.

La faillite brutale de FTX et du fonds d’investissement “frère” Almeda Research il y a quelques jours sont loin d’avoir révélé tous leurs secrets. Les pires rumeurs circulent désormais sur ce sujet, dont très peu sont véritablement vérifiées. On gardera donc toutes les distances nécessaires avec celles-ci. 

En revanche, certaines certitudes émergent, qui posent de sérieuses questions sur le rôle “politique” que FTX et son patron Sam Bankman-Fried (le “banquier frit”, en français, ça ne s’invente pas) ont joué dans la grande mise en scène que nous subissons depuis près de trois ans, autour du COVID d’abord, puis autour de l’Ukraine. 

 

Le Ponzi de FTX et Alameda Research


Tout est parti d’un article de presse qui a joué le rôle d’une allumette dans une poudrière : le site Coindesk, début novembre, a lancé l’alerte sur les dangereuses confusions entre les comptes de FTX et ceux du fonds Alameda Research, créé par le patron de FTX. Dans la pratique, la valorisation d’Alameda tenait essentiellement aux cryptomonnaies proposées par FTX… 

La baisse des cours a plombé Alameda et la faillite a suivi. Nous reviendrons dans les jours prochains sur la dimension technique de cette affaire aux implications mondiales. 

 

FTX, grand soutien de Biden


Parallèlement, FTX est apparu de façon grandissante comme le bras armé des démocrates. Sam Bankman-Fried a versé plus de 5 millions $ à Joe Biden pour soutenir sa campagne. Le même Bankman a annoncé qu’il était prêt à dépenser jusqu’à 1 milliard $ pour empêcher Trump d’être élu. 

Certains parlent d’une implication de Bankman dans les affaires ukrainiennes. Nous reviendrons prochainement sur ce sujet. 

Une certitude existe : Bankman est l’un des piliers financiers qui a soutenu Biden. Et l’on peut imaginer que lorsqu’un milliardaire s’engage autant en faveur d’un candidat à la présidentielle, ce n’est pas seulement sur un caprice. 

 

FTX Foundation lutte contre l’hydroxychloroquine et l’ivermectine


Autre certitude : FTX Foundation, la fondation caritative de FTX, s’implique énormément (plus de 18 millions $ dit-on) dans le Together Trial qui cherche des traitements contre le COVID. Dans ce contexte, FTX Foundation a repris à son compte les recherches menées dans le cadre de Together, qui ont “torpillé” l’hydroxychloroquine et l’ivermectine. 

On trouvera par exemple, sur le site de Together, qui ne cache pas le soutien financier accordé par FTX, ce tableau qui illustre la pérennité de la campagne menée contre l’hydroxychloroquine :

Biden et le Deep State US ont-ils grassement payé des chercheurs pour torpiller l’hydroxychloroquine et l’ivermectine ?

On le voit, la question des traitements contre le COVID n’est pas seulement entre les mains des laboratoires, elle intéresse aussi des milliardaires peu scrupuleux qui ont lourdement financé la campagne de Joe Biden. 

Faut-il en déduire que la campagne contre l’hydroxychloroquine et l’ivermectine a été très soutenue par des milieux financiers, qui ont utilisé le Together Trial comme arme pour discréditer des concurrents imbattables en termes de prix ? Personne ne peut l’affirmer aujourd’hui. Mais, au vu de l’implication de FTX dans le Together Trial, personne ne peut le nier non plus. 

 

Source LCDS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents