Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Guerre en Ukraine : la Russie ordonne le retrait de ses troupes de Kherson

Publié par wikistrike.com sur 9 Novembre 2022, 18:49pm

Catégories : #Politique internationale

Guerre en Ukraine : la Russie ordonne le retrait de ses troupes de Kherson

Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a ordonné, mercredi 9 novembre, le retrait des forces russes de la rive droite du fleuve Dniepr, dans la région ukrainienne de Kherson , qui inclut la ville du même nom. Après une proposition du général Sergueï Sourovikine, commandant des opérations russes en Ukraine, qui parle d’une décision « pas du tout facile », Sergueï Choïgou a indiqué à la télévision : « Procédez au retrait des soldats ». Selon le général Sourovikine, « les manœuvres (de retrait) des soldats vont commencer très rapidement. »

Il s’agit du deuxième repli des forces russes, après celle de Kharkiv en septembre. Un nouveau revers pour Moscou, qui avait conquis la ville de Kherson dans les premiers jours de la guerre en Ukraine. C’est d'ailleurs la seule capitale régionale dont la Russie a pu revendiquer la conquête.

Il intervient un peu plus d’un mois après que Vladimir Poutine a revendiqué l’annexion de la région de Kherson et de trois autres régions ukrainiennes, Moscou considérant comme l’ensemble de ces zones comme son territoire souverain. La région de Kherson est d’autant plus stratégique que son territoire est frontalier de la Crimée, annexée par Moscou en 2014.

 

Protéger la vie des soldats russes


Le général Sourovikine a accusé les forces ukrainiennes de bombarder des civils. Depuis plusieurs semaines, la Russie procédait à l’« évacuation » des civils de la rive droite du Dniepr , des transferts de population qualifiés de « déportations » par Kiev. Selon le général Sourovikine, 115 000 personnes ont ainsi rejoint la rive gauche du fleuve.

Aussi, le général a justifié la nécessité du retrait par sa volonté de protéger « la vie de chaque soldat russe ». Pourtant, avant cette annonce, il avait affirmé que ses troupes repoussaient avec succès les assauts ukrainiens, revendiquant avoir tué ou blessé 9 500 soldats ukrainiens et assurant que les pertes russes étaient sept ou huit fois moindres.

Plus tôt dans la journée, Vladimir Saldo, chef de l’administration d’occupation russe dans la région, a indiqué qu’un haut responsable, Kirill Stremousov, a été tué mercredi dans un accident de la route. Il s’exprimait très souvent dans les médias pro-Kremlin et soutenait avec ardeur la campagne militaire russe en Ukraine.

 

Source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents