Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La Suède découvre des « objets étrangers » et des résidus d’explosifs sur les gazoducs Nord Stream

Publié par wikistrike.com sur 19 Novembre 2022, 11:53am

Catégories : #Politique internationale

La Suède découvre des « objets étrangers » et des résidus d’explosifs sur les gazoducs Nord Stream

Les enquêteurs suédois ont annoncé vendredi la conclusion de leur enquête officielle sur les explosions du gazoduc Nord Stream survenues le 26 septembre. À la surprise générale, les enquêteurs ont conclu que les fuites de gaz naturel qui ont ébranlé les marchés européens de l’énergie et entraîné des accusations réciproques entre Moscou et l’Occident étaient le résultat d’un « sabotage grossier ».

Sans désigner de coupable, le rapport final suédois de cette première phase de l’enquête a mis en évidence la présence d' »objets étrangers » placés sur les gazoducs.

 

« Lors des analyses effectuées, des résidus d’explosifs ont été identifiés sur plusieurs des objets étrangers saisis », précise le rapport.

Le communiqué du parquet suédois précise : « Dans le cadre des enquêtes sur les scènes de crime menées sur place dans la mer Baltique, la zone et les dégâts importants causés aux conduites de gaz par les détonations ont été largement documentés. »

La Russie a nié toute responsabilité, tout en pointant du doigt Washington ou ses alliés. Les enquêteurs suédois disent qu’ils vont maintenant s’employer à déterminer qui est à l’origine du sabotage :

« Le travail d’analyse avancée est toujours en cours – l’objectif est de tirer des conclusions plus définitives sur les incidents de Nord Stream », a déclaré l’agence. « L’enquête est vaste et complexe et montrera finalement si quelqu’un peut être soupçonné, puis poursuivi pour cela. »

Auparavant, le Danemark et la Suède avaient déclaré peu après les fuites massives de fin septembre que les explosions « correspondaient probablement à une charge explosive de plusieurs centaines de kilos. »

Des sources médiatiques russes, ainsi qu’une poignée d’experts occidentaux, ont affirmé qu’une activité navale américaine avait été observée dans cette région de la mer Baltique au moment de l’incident.

Si la Suède finit par affirmer que la Russie est à l’origine de l’attaque des gazoducs, Moscou est susceptible de rejeter cette affirmation et de demander un accès indépendant aux preuves et au site et une enquête indépendante.

 

Source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents