Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le chaos éclate lorsque des journalistes interrogent Fauci sur les origines du covid

Publié par wikistrike.com sur 24 Novembre 2022, 09:48am

Catégories : #Politique internationale, #Santé - psychologie

Le chaos éclate lorsque des journalistes interrogent Fauci sur les origines du covid

Le chaos a éclaté dans la salle de presse de la Maison Blanche mardi, après que plusieurs journalistes ont posé des questions à Anthony Fauci sur les origines du Covid-19 et les enquêtes connexes.

 

Alors que les journalistes commençaient à poser des questions, l’attachée de presse de la Maison Blanche, Karine Jean-Pierre, a tenté de mettre fin à la discussion.

« Nous avons un processus ici, je n’appelle pas les gens qui crient, et vous êtes irrespectueux envers vos collègues et envers nos invités », a-t-elle dit, grondant les journalistes. « Je ne ferai pas appel à vous si vous criez, et en plus vous prenez du temps sur l’horloge parce que le Dr Fauci doit partir dans quelques minutes. »

« Vous devez appeler les gens à travers la pièce ! Elle a une question valable, elle a demandé l’origine du COVID », a répliqué un journaliste d’Africa Today.

Fauci n’a fini par répondre qu’à trois questions, dont une sur le fait que les républicains de la Chambre des représentants ont pris la majorité au Congrès et pourraient enquêter sur lui.

Plusieurs législateurs du GOP ont signalé qu’ils l’appelleraient à témoigner sur les origines du virus COVID-19 et sur le fait que son agence a fourni des fonds à un tiers pour mener des recherches controversées à Wuhan, en Chine.

Le fonctionnaire fédéral de longue date a déclaré qu’il avait témoigné « des centaines de fois » et qu’il se plierait aux exigences des républicains si on le lui demandait. Concernant les questions sur l’origine du COVID-19, Fauci n’a pas répondu mardi. – Epoch Times

« Je laisserai d’autres personnes juger de la valeur ou non de mes réalisations, mais je voudrais que les gens se souviennent de ce que j’ai fait, c’est que chaque jour, pendant toutes ces années, j’ai donné tout ce que j’avais et je n’ai jamais rien laissé sur le terrain », a déclaré Fauci.

Il a ensuite appelé les gens à faire des rappels de COVID-19 à jour.

« Que vous soyez un républicain d’extrême droite ou un démocrate d’extrême gauche, cela ne fait aucune différence pour moi », a-t-il déclaré. « Je le considère de la même manière que je le faisais dans la salle d’urgence du centre de New York lorsque je m’occupais de tous ceux qui arrivaient de la rue. »

 

Plus d’informations via The Epoch Times ;

Fauci a été pris pour cible par les responsables du GOP et les conservateurs pour les prédictions souvent désastreuses qu’il a faites sur la trajectoire du COVID-19 et pour avoir soutenu publiquement les ordres de fermeture du COVID-19, les mandats de masques et les mandats de vaccins. Certains, comme le gouverneur républicain de Floride Ron DeSantis, ont déclaré que Fauci et d’autres fonctionnaires fédéraux ont tenté de créer la panique autour du virus.

En août, DeSantis a déclaré au podcasteur Dan Bongino que Fauci a essayé de « semer la peur dans la population et a effrayé beaucoup de parents » lorsqu’il a appelé à la fermeture des écoles en faveur de l’apprentissage en personne. « Nous ne pouvons pas nous engager dans cette voie », a déclaré M. DeSantis.

À partir de début 2020, Fauci est devenu essentiellement le visage public de la réponse du gouvernement fédéral à la pandémie, faisant des centaines d’apparitions dans les médias et donnant de nombreuses interviews.

Dans la déclaration annonçant le déménagement en juillet, Fauci a déclaré qu’il « ne prend pas sa retraite » et qu’il travaillera sur « la science et la santé publique et pour inspirer et encadrer la prochaine génération de leaders scientifiques qui aideront à préparer le monde à faire face aux futures menaces de maladies infectieuses ».

Enquêtes

Le NIAID a fourni des fonds à EcoHealth Alliance, qui a mené des recherches sur le coronavirus de la chauve-souris à l’Institut de virologie de Wuhan, en Chine, avant l’apparition du COVID-19 à Wuhan. Les responsables du Parti communiste chinois ont officiellement déclaré que le virus était apparu sur un marché humide, mais certains responsables du renseignement américain pensent qu’il est apparu dans le laboratoire de Wuhan.

Les législateurs républicains qui ont enquêté sur la théorie de l’origine des fuites de laboratoire veulent examiner plus avant si le NIAID ou Fauci ont joué un rôle dans le versement de fonds à EcoHealth.

Le procureur général du Missouri, Eric Schmitt, également républicain, et le procureur général de Louisiane, Jeff Landry, devraient témoigner contre Fauci dans le cadre d’un procès. Dans un procès intenté en mai, les deux fonctionnaires ont allégué que l’agence de Fauci et d’autres fonctionnaires fédéraux se sont entendus avec des entreprises de médias sociaux pour censurer des discours.

« Pendant l’enquête COVID, nous savons que de hauts responsables de Facebook envoyaient des messages au chirurgien général des États-Unis pour lui dire : ‘Hé, on a enlevé ça, que peut-on faire de plus ?’ Nous savons également qu’un portail spécial a été créé pour Big Tech avec le gouvernement afin de supprimer des personnes et de les faire dé-platformer », a déclaré Schmitt à Fox News en début de semaine au sujet de la plainte.

Outre M. Fauci, ils ont tenté de faire déposer l’ancienne attachée de presse de la Maison Blanche, Jen Psaki, le chirurgien général Vivek Murthy, le directeur de l’Agence de cybersécurité et de sécurité des infrastructures, Jen Easterly, et des fonctionnaires du FBI. L’administration Biden a fait appel de cette action en justice, bien qu’un juge ait rejeté la demande du gouvernement le 2 novembre.

Lire aussi : Vidéo : L’attachée de presse de la Maison Blanche refuse de répondre aux questions sur l’ordinateur portable de Hunter Biden

Source : Zero Hedge – Traduit par Anguille sous roche

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents