Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les vaches nourries au chanvre du CBD planent et produisent du lait additionné de THC

Publié par wikistrike.com sur 23 Novembre 2022, 11:00am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Les vaches nourries au chanvre du CBD planent et produisent du lait additionné de THC

Une nouvelle étude publiée la semaine dernière (lien plus bas) fait état des conséquences de l’alimentation de vaches laitières avec du chanvre commercial. Bien que le produit à base de chanvre ne contienne que des niveaux négligeables de THC psychoactif, les chercheurs ont détecté des changements comportementaux significatifs chez les animaux et des niveaux mesurables de THC dans leur lait.

L’objectif principal de la recherche était de déterminer si le fait de nourrir le bétail avec du chanvre était sans danger pour l’animal et pour les dérivés animaliers utilisés pour la consommation humaine. Ces dernières années, la culture du chanvre a augmenté en raison de la croissance rapide du marché de l’huile de CBD, mais les agriculteurs se retrouvent souvent avec d’énormes volumes de biomasse de chanvre après l’extraction des composés cannabinoïdes.

Cette biomasse résiduelle peut-elle être utilisée en toute sécurité dans l’alimentation du bétail ?

Pour répondre à cette question, une équipe de chercheurs de l’Institut fédéral allemand d’évaluation des risques a mené plusieurs expériences d’alimentation avec des vaches laitières en lactation. La ration alimentaire quotidienne des animaux a été complétée par de la biomasse de chanvre à très faible concentration de cannabinoïdes (concentration de delta-9 THC de 0,12 %, inférieure au seuil admissible de 0,2 % fixé pour le chanvre commercial).

Sur le plan comportemental, les animaux ont présenté un certain nombre de changements notables après avoir été nourris au chanvre.

Selon les chercheurs dans leur étude :

Parallèlement, des changements dans le comportement et l’apparence des animaux étaient évidents, comme des mouvements de langue prononcés, une augmentation des bâillements, de la salivation, de la formation de sécrétions nasales, du prolapsus et de la rougeur de la membrane nictitante, et une apparence somnolente. Certains animaux du groupe H [le groupe nourri avec le plus grand volume de chanvre] ont présenté une démarche prudente, parfois instable, une station debout anormalement longue et une posture anormale.

A partir de l’étude : photos de vaches pendant la période d’exposition : (1) membrane nictitante prolabée et rougie ; (2) salivation accrue avec formation de flaques ; (3) jeu de langue prononcé ; (4) sécrétion nasale. (Bettina Wagner et col./ Nature Food)

Vache THC 1 22

Les chercheurs ont également indiqué que des niveaux mesurables de cannabinoïdes ont pu être détectés dans le lait des vaches après qu’elles aient été nourries au chanvre. Ces cannabinoïdes, en particulier le delta-9 THC, ont été détectés à des niveaux que les chercheurs estiment pertinents pour la santé humaine.

Il n’est pas certain que la consommation du lait de ces vaches nourries au chanvre entraîne des effets psychoactifs chez l’humain, mais les chercheurs précisent que les niveaux de cannabinoïdes qu’ils détectent pourraient certainement poser problème chez les enfants ou les femmes qui allaitent.

Les expériences ont également révélé que les concentrations de THC dans le lait se dissipaient rapidement lorsque le chanvre était retiré de l’alimentation des animaux. Cette découverte soulève la possibilité d’ajouter le chanvre à l’alimentation de certains animaux d’élevage afin de réduire leur stress.

Michael Kleinhenz, de l’Université d’État du Kansas, a mené plusieurs études récentes sur l’alimentation du bétail avec du chanvre industriel. Il affirme que l’ajout de chanvre à leur alimentation pourrait présenter des avantages significatifs, à condition qu’il y ait une période d’élimination des cannabinoïdes de l’organisme de l’animal.

Toujours selon Kleinhenz, lorsqu’une vache passe plus de temps à « se prélasser », elle peut prendre plus de poids. S’il est possible d’obtenir des aliments sûrs et exempts de cannabinoïdes, il pourrait être avantageux, pour les vaches comme pour les agriculteurs, que les animaux soient un peu “stone”.

L’étude publiée dans la revue Nature Food : Transfer of cannabinoids into the milk of dairy cows fed with industrial hemp could lead to Δ9-THC exposure that exceeds acute reference dose et présentée sur le site de l’Institut fédéral allemand d’évaluation des risques : Study: Hemp as animal feed can affect the health of cows.

 

Source: Gurumed (Allez sur son excellent et le soutenir !) 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents