Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Une mystérieuse épave découverte dans le plus grand lac de Norvège

Publié par wikistrike.com sur 25 Novembre 2022, 09:38am

Catégories : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

Une mystérieuse épave découverte dans le plus grand lac de Norvège

Une épave datant d'environ 700 ans a été découverte dans les profondeurs du lac Mjøsa. Il pourrait s'agir de l'une des plus anciennes retrouvée en Norvège.

Découverte au fond du lac Mjøsa, à 410 mètres de profondeur, l'épave du navire pourrait dater d'une période située entre 1300 et 1850, rapporte le média norvégien ScienceNorway. Dans ce "mini océan", une vingtaine d'épaves avaient déjà été découvertes par des archéologues sous-marins. Et pour cause, les eaux du plus grand lac du pays et l'un des plus profonds, n'ont cessées d'être parcouru par des navires et des bateaux au fil des siècles.

 

L'épave d'un navire médiéval dans le lac Mjøsa


Jusqu'alors, le lac n'avait pas été exploré au delà d'une profondeur de 20 à 30 mètres. A l'origine, l'Établissement norvégien de recherche pour la défense était chargé par l'Agence norvégienne pour l'environnement de cartographier le lac Mjøsa. Le but de la manoeuvre ? Mettre la main sur d'éventuels explosifs et munitions datant de la Seconde Guerre Mondiale. Alors que dans le même temps, des chercheurs de l’Université norvégienne des sciences et technologies effectuaient des fouilles dans le cadre du projet Mjøsa, les deux institutions se sont associées.

C'est donc au sonar Hugin appartenant à l'établissement norvégien de recherche pour la défense que l'on doit la découverte de l'épave médiévale. Mesurant 10 mètres de long, et 2,5 mètres de large, le navire comporte des virures qui ne sont plus fixées correctement à l'une de ses extrémités. "Cela nous indique que le navire est probablement resté au fond de Mjøsa pendant un certain temps", estime l'archéologue sous-marin Øyvind Ødegård de l’Université norvégienne des sciences et technologies.

 

Une construction fidèle à la tradition navale nordique


Si dans un premier temps, les archéologues ont cru qu'il pouvait s'agir d'un navire viking, l'aviron de direction placé à l'arrière du navire, et non sur le côté, semble indiquer le contraire. "Il ressort des données qu’il y a le contour de quelque chose qui pourrait être une poupe – et si c’est le cas, alors cela n’apparaît pas vraiment avant les années 1300". En revanche, il est construit en clinker, selon la tradition nordique de construction navale. "Cette tradition est reconnue comme une partie très importante de notre patrimoine culturel", s'est enthousiasmé M. Ødegård. S'il parait difficile de le sortir de l'eau, le mauvais temps n'a pas encore permis à l'équipe d'obtenir des images plus précises de l'épave.

Les chercheurs vont poursuivre les essais afin d'obtenir davantage de données à l'aide de caméras, et espèrent trouver d'autres navires dans les prochains jours. "Comme il s'agit d'un lac d'eau douce, le bois d'un tel navire est préservé. Le métal peut rouiller et le navire peut perdre sa structure, mais le bois est intact. Un navire similaire à celui que nous avons trouvé n'aurait pas survécu plus de quelques décennies s'il avait sombré sur la côte", a expliqué M. Ødegård. "Si nous devons trouver une épave de navire viking en Norvège, Mjøsa est probablement l'endroit qui présente le plus grand potentiel pour une telle découverte", ajoute-t-il.

 

Source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents