Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par wikistrike.com

2023 : nouvelle hausse programmée des tarifs de l’énergie

Les esprits mal tournés ont tendance à s’intéresser de trop près aux liens étroits unissant le Forum Economique Mondial de Klaus Schwab et la Chine communiste, principale bénéficiaire (avec l’Inde) des surplus d’énergie russe dégagés par le suicide européen vendu aux masses abruties sous le nom de « politiques de sanctions ».

Mais comme, en l’occurrence, les besoins de la sensiblerie pro-ukrainienne coïncident parfaitement avec les besoins de développement de la Chine occidentale, et que ces derniers, à leur tour, coïncident parfaitement avec « les besoins de la Planète » tels que les définit la fable « climatique », on peut enfin se passer de tout conspirationnisme : admettons tranquillement que Vladimir Poutine propage sa « culture du viol » en Ukraine orientale par pure méchanceté, et que la fermeture de la boulangerie Durand va effectivement influencer en bien « le climat ».

 

Harmonie préétablie des mensonges oligarchiques


On peut l’admettre sans remords, étant donné que, de toute façon, la « solution » appliquée sera la même. Le système – annonçant, en l’occurrence par la voix de L’Express, pour 2023, une nouvelle série de sévices tarifaires à ses otages – s’en cache d’ailleurs de moins en moins : « cette hausse est (…) un mal nécessaire, estiment (…) certains experts qui soulignent l’importance du ‘signal prix’ pour inciter à la sobriété énergétique ». Impératif catégorique de nature métaphysique, la « sobriété énergétique » peut donc même justifier qu’on ose invoquer, pour la punition des ménages français, des lois du marché dont l’Union européenne de Davos proclame quotidiennement la nullité à la face d’un concert des nations qui assiste, narquois, à son suicide assisté.

En réduisant d’ores et déjà leur consommation au lieu de descendre dans la rue, lesdits ménages adressent d’ailleurs auxdits « experts » le même message qu’à l’époque où ils affichaient fièrement leur kleenex facial anti-peste noire : « Oui, nous sommes d’accord pour disparaître, du moment que c’est progressif, peu douloureux et bien organisé ! ».

 

Source LCDS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :