Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par wikistrike.com

Coup d'état en Allemagne:  On n'en était pas loin... (le programme)

Exclusvité WikiStrike: Le coup d'état devait prendre naissance  ce vendredi 23 décembre, et devait s'organiser ainsi:

 - Le meurtre du Chancelier

- La dissolution et la prise du Parlement (Bundestag)

- Le contrôle des flux citoyens

- La fermeture des frontières

 -La naissance d'un VIe Reich

- La création d'une nouvelle armée

- L'interdiction des publications sociétales et de la culture Ouest européenne

- La sortie immédiate de l'euro

- La centralisation du pouvoir

- Une rafle antipatriotique

 

 

Un prince local à la tête du mouvement 

 

Un prince, d'anciens soldats d'élite, une ressortissante russe et une ex-députée d'extrême droite : tel est le sulfureux casting de cette cellule nourrie à l'idéologie des "Reichsbürger" (Citoyens du Reich, NDLR). Cette mouvance extrémiste, qui a pris de l'ampleur avec les restrictions sanitaires, s'était construite avec une organisation quasi gouvernementale. "Elle s'était dotée d'un conseil avec des personnes déjà désignées pour certains portefeuilles ministériels (...) et d'un bras militaire avec une nouvelle armée allemande", a décrit le procureur antiterroriste Peter Frank, au cours d'un point presse à Karlsruhe (ouest).

 

Arrestations

Plus de deux douzaines de personnes ont été arrêtées en Allemagne mercredi pour avoir prétendument comploté pour renverser le gouvernement, rapporte le NY Times.

 

Environ 3 000 policiers et membres des forces spéciales allemandes ont participé à l’opération visant à arrêter des personnes soupçonnées d’être membres d’une organisation terroriste intérieure formée fin 2021, le mouvement Reichsbürger [Citoyens du Reich], qui prévoyait de renverser le gouvernement et de former son propre État.

Selon les procureurs, le groupe estime que « l’Allemagne est actuellement dirigée par des membres d’un soi-disant État profond » qui doit être renversé.

 

Deux autres personnes ont été arrêtées en dehors du pays – l’une en Autriche et l’autre en Italie. Au total, 52 suspects feraient l’objet d’une enquête.

Parmi les personnes détenues figurent un membre du parti d’extrême droite Alternative pour l’Allemagne qui a siégé au Parlement allemand, un membre de la noblesse allemande et un citoyen russe accusé de soutenir les projets du groupe. Les procureurs fédéraux ont déclaré qu’ils enquêtaient sur un total de 52 suspects. -NYT

L’un des membres d’une vieille famille aristocratique, Heinrich XIII, aurait joué un rôle central dans leurs plans.

Parmi les 25 détenus se trouve un petit aristocrate du nom d’Heinrich XIII

Parmi les 25 détenus se trouve un petit aristocrate du nom d’Heinrich XIII

Un groupe puissant

Les plans du groupe prévoyaient une attaque armée contre le bâtiment du parlement du Reichstag. Les membres avaient organisé un entraînement aux armes et tenté de recruter des membres des services de sécurité allemands. Ils sont également accusés de former une sorte de gouvernement fantôme qu’ils installeraient si leurs plans aboutissaient.

Le Times note que les autorités n’ont aucune idée de la mesure dans laquelle le groupe était sur le point de mettre ses plans à exécution.

Selon le rapport, le groupe voulait « surmonter l’ordre étatique existant en Allemagne et établir sa propre forme d’État, dont les grandes lignes ont déjà été élaborées ».

« Les membres de l’organisation étaient conscients que cet objectif ne pouvait être atteint que par l’utilisation de moyens militaires et de la violence contre les représentants de l’État. Cela incluait également le fait de commanditer des assassinats. »

-----------

Dans d'autres pays d'Europe, des mouvements aussi ficelés n'attendent qu'à émerger, grâce, en partie, aux nombreuses et dangereuses conneries politiciennes, parfois liberticides, qui les pullulent...

 

Alexander Doyle pour WikiStrike

Une Europe divisée

 

Six pays européens ont ce week-end écrit leurs désaccords en demandant explicitement la limitation des sanctions à l'encontre de la Russie, le mal énergétique qui souffle sur l'Europe aggravant les discussions. La naissance du mal vient toujours d'un malaise profond qui aujourd'hui n'est nulle autre que Madame Van Der Leyen, influente, dangereuse, car mondialiste extrémiste...

Et WikiStrike n'a pas peur en l'accusant de traitrise...

L'extrémisme est forcément une résultante. 

 

 

Alexander Doyle pour WikiStrike

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :