Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par wikistrike.com

Fin de partie: L’Iran prévoit de geler les comptes bancaires des femmes qui refusent de porter le hijab

Un membre de la Commission culturelle de l’Assemblée consultative islamique, Hossein Jalali, a déclaré aux médias que le gouvernement envisageait de punir les femmes qui refusent de porter le hijab (voile) en public en gelant leurs comptes bancaires. Les plans du gouvernement reflètent une technique utilisée par le Premier ministre canadien Justin Trudeau pour réprimer les manifestants en faveur des libertés civiles.

 

Jalali a déclaré que les « personnes non voilées » recevraient un SMS leur demandant de respecter la loi, puis entreraient dans une « phase d’avertissement », et enfin verraient leurs comptes bancaires gelés.

« Dans la troisième phase, le compte bancaire de la personne dévoilée peut être gelé », a déclaré Jalali.

Il n’a pas expliqué ce qu’il entendait par « phase d’avertissement ». Mais il a laissé entendre que la police des mœurs ne serait pas impliquée. D’autres personnalités ont déclaré que des caméras de surveillance équipées d’intelligence artificielle seraient utilisées pour identifier les contrevenants.

Des manifestations contre la loi sur le hijab ont lieu en Iran depuis septembre, après la mort de Mahsa Amini suite à son arrestation pour ne pas avoir porté de hijab.

La menace de geler les comptes bancaires est identique à ce qui s’est passé au Canada après que le gouvernement de Trudeau a invoqué la loi sur les situations d’urgence pour réprimer les manifestations du Convoi de la liberté. De nombreuses personnes ayant participé ou soutenu ces manifestations ont vu leurs comptes bancaires gelés.

La menace de voir ses comptes bancaires gelés pour se conformer à la loi met en évidence les risques des CBDC. Au Nigeria, par exemple, le gouvernement a interdit les retraits aux guichets automatiques de plus de 4 500 dollars pour forcer les gens à utiliser la CBDC impopulaire, l’eNaira.

Traduction de Reclaim the Net par Aube Digitale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :