Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par wikistrike.com

Stella Assange, épouse du fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, donne une conférence de presse au Parlement européen à Strasbourg, le 13 décembre 2022.  FREDERICK FLORIN / AFP

Stella Assange, épouse du fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, donne une conférence de presse au Parlement européen à Strasbourg, le 13 décembre 2022. FREDERICK FLORIN / AFP

L’UE doit adopter une « position forte » face aux États-Unis pour demander la libération du fondateur de WikiLeaks Julian Assange, emprisonné depuis 2019 au Royaume-Uni, a réclamé mardi sa femme Stella Assange.

« J’espère que les institutions européennes vont adopter maintenant une position claire, elles ont désormais la légitimité, par leur propre Parlement, d’adopter une position forte », a estimé Stella Assange, lors d’une conférence de presse au Parlement européen à Strasbourg.

« Courageux peuple ukrainien »

Julian Assange faisait partie des finalistes pour le prix Sakharov pour la liberté de pensée du Parlement européen. Le prix 2022, qui sera officiellement remis lors d’une cérémonie à Strasbourg mercredi, a finalement été décerné au « courageux peuple ukrainien » confronté à l’invasion russe.

« Lui accorder le statut de finaliste (du prix Sakharov) a montré, d’un point de vue politique, que son cas compte pour l’Union européenne et pour les citoyens européens », a insisté Mme Assange, indiquant que la prison de haute sécurité de Belmarsh, près de Londres, où Julian Assange est détenu, lui avait refusé d’intervenir par visioconférence.

Le citoyen australien de 51 ans est poursuivi aux États-Unis pour avoir publié à partir de 2010 plus de 700 000 documents confidentiels sur les activités militaires et diplomatiques américaines, en particulier en Irak et en Afghanistan.

Arrêté par la police britannique en 2019 après sept ans reclus à l’ambassade d’Equateur à Londres, Julian Assange attend actuellement l’examen de son appel contre la décision du gouvernement britannique de l’extrader. « La décision de la Haute Cour (de Londres) sur l’autorisation d’un appel est attendue à tout moment », a expliqué Stella Assange.

« Il faut être bien conscient de ce qui est en jeu ici pour l’Europe: c’est la détermination, indépendante et autonome, de sa propre conception de la liberté d’expression et de la liberté de la presse », a insisté Virginie Lemarié, avocate de Julian Assange.

En novembre, le Premier ministre australien et le président colombien s’étaient joints aux appels demandant la fin des poursuites contre le fondateur de WikiLeaks.

 

Source F-S avec AFP

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :