Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par wikistrike.com

La Nouvelle-Zélande retire un bébé à des parents exigeant du sang « non vacciné » pour une chirurgie cardiaque
Mercredi, la Haute Cour de Nouvelle-Zélande a pris en charge la garde d’un nourrisson dont les parents avaient exigé qu’il ne reçoive que du sang provenant de donneurs non vaccinés contre le Covid-19, en vue d’une opération cardiaque urgente destinée à remédier à une malformation congénitale.

Photo d’archive prise à l’extérieur du tribunal la semaine dernière de la mère parlant aux journalistes. Photo : RNZ / Mohammad Alafeshat

« Il a besoin d’une opération de toute urgence, et chaque jour où l’opération est retardée, son cœur est mis à rude épreuve », peut-on lire dans l’ordonnance, citant l’un de ses médecins.

Les parents, Cole Reeves et Samantha Savage, ont rejeté l’affirmation des médecins selon laquelle l’utilisation de sang donné en dehors des circuits normaux était « irréalisable » dans les circonstances de l’enfant, et que l’opération sans don de sang n’était « pas une option disponible ».

Apparemment, un volontaire non vacciné ayant le même groupe sanguin n’est pas « une option disponible ».

Le juge Ian Gault a décidé qu’il était dans « l’intérêt supérieur de Bébé W » que le tribunal en prenne la garde temporaire afin que l’opération puisse être réalisée. Le nourrisson a été placé sous la tutelle du tribunal à partir de mercredi jusqu’à ce qu’il se remette de l’opération, mais pas au-delà du 31 janvier, rapporte le 
Washington Post.

L’opération, qui doit avoir lieu vendredi matin, devrait durer 48 heures. Deux médecins ont été désignés comme représentants légaux de Baby W pour consentir à l’opération, et Reeves et Savage ont été désignés comme ses représentants pour « toutes autres fins ». Les médecins ont déclaré qu’ils « prendraient en considération l’avis des parents » chaque fois que possible – tant que cela ne compromettrait pas « les intérêts de Bébé W. »

La décision a fait suite à une période de tension de plusieurs semaines émaillée de revendications sans fondement, selon l’ordonnance. -Washington Post

Reeves et Savage ont maintenant essayé d’empêcher les médecins de préparer le nourrisson pour l’opération vendredi – ce à quoi la Haute Cour a répondu en ordonnant aux parents de ne pas faire obstruction au personnel du Starship Hospital.

Te Whatu Ora a demandé à la police d’intervenir et a également demandé à la Cour si les agents sont autorisés à utiliser une force raisonnable pour retirer le bébé aux parents.

Dans sa décision d’hier, le juge Gault a également déclaré que les médecins de Te Whatu Ora avaient été désignés comme agents du tribunal pour effectuer l’opération, y compris l’administration de tout produit sanguin.

Dans une minute publiée ce soir, le juge Gault a déclaré qu’il avait été informé par l’avocat de Te Whatu Ora que les parents du bébé avaient empêché les médecins d’effectuer des tests sanguins, une radiographie pulmonaire et une évaluation anesthésique.

L’avocat a compris que les parents avaient menacé de porter des accusations criminelles contre le personnel médical s’ils allaient de l’avant, a déclaré le juge Gault. –
RNZ


« Vous touchez notre enfant et nous porterons plainte contre vous », ont dit les parents au personnel de l’hôpital, selon le dossier.

L’avocate des parents, Sue Grey, a demandé au juge de prendre en considération l’avis de deux médecins américains, ajoutant qu’il serait « extrêmement excessif » de faire appel à la police pour retirer le bébé à ses parents afin de pratiquer l’opération.

Le juge Gault a rejeté la demande, déclarant que Grey cherchait en fait à rouvrir l’affaire sur laquelle il avait déjà statué.

« Bébé W a besoin d’une intervention chirurgicale urgente et, comme je l’ai conclu dans mon jugement, une ordonnance permettant de procéder à l’intervention chirurgicale en utilisant les produits sanguins du NZBS [Service néo-zélandais du sang] sans plus attendre est dans l’intérêt supérieur de Bébé W », a écrit le juge Gault.

Source: 
Aube Digitale
 
 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :