Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par wikistrike.com

Le tout beau tout neuf sous-marin nucléaire Kazan

par Faouzi Oki

La Russie a mis en mer son nouveau sous marin nucléaire modernisé du projet 885 M Kazan, une arme redoutable pour les Américains. La revue The national interest a dévoilé ses caractéristiques et ses aspects supérieurs à son prédécesseur, un submersible du projet 885 severodvinsk. Ce sous marin est capable de plonger à une profondeur de 520 mètres et de se déplacer en immersion à une vitesse de 31 nœuds. Il possède un équipage de 64 hommes et est équipé de torpilles de calibre 533 millimètres, de mines et de missiles de croisière Kaliber et Oniks.

La Russie possède d’ores et déjà quatre sous marins de ce projet, le Novossibirsk, le Krasnoïarsk, l’Arkhangelsk. En mai 2017, un navire de nouvelle génération baptisé Ivan Khours a été construit d’après le PDG du groupe chantiers navals du Nord Igor ponomarev en activité. Précédé par le projet 18280 Youri Ivanov en activité dans la marine Russe depuis juillet 2015, ces deux navires sont spécialement destinés à faire des missions de surveillance sur le bouclier anti missile américain déployé sur Hawaï et l’Aska. Ils ont une autonomie de 8000 milles nautiques.

Afin de surpasser ses adversaires la Russie s’approfondit dans la construction de puissants destroyers notamment du projet 23560 leaders entre la période 2018-2025. En outre des bâtiments de guerre dotés de missiles Kalibr, de systèmes antiariens et antimissiles S-500, de pièces d’artillerie de 130 millimètres et des tubes lance torpilles paket NK ainsi que des destroyers à propulsion nucléaire. Or, la Russie possède des sous marins nucléaires de la classe Borei, une nouvelle génération de la classe Borei-B a été donc fabriquée. Selon le chef d’état-major général de la défense Valeri Gherassimov, les forces nucléaires navales Russes disposent actuellement de 9 sous marins dont 7 de la classe Borei dotés de 16 missiles balistiques intercontinentaux Boulova R-30 lanceurs d’engins de 4ème génération.

En ce qui concerne les nouveaux missiles hypersoniques KH 47 M2 Kinjal, que les États-Uunis ne peuvent intercepter, ceux là sont opérationnels pouvant facilement frapper des portes avions, des destroyers et des croiseurs ennemis. Ils sont portés par des MIG 31 chasseurs supersoniques. Or, le Magadan est le troisième des six nouveaux sous marins du projet 636,3 commandés par la marine Russe pour sa flotte du pacifique en septembre 2016. Il fut construit à saint Petersbourg et livré en octobre 2021, le sous marin avait rejoint la flotte Russe du Nord en octobre 2022. Deux autres submersibles de la série spécifiquement le Petropavlovsk et Volkhov avaient été réceptionnés en novembre 2019 et octobre 2020. Le quatrième sous marin baptisé Oufa fut construit dans la même période que le Magadan pour arriver au cinquième bâtiment de cette série le Mojaisk qui devrait être lancé en 2023. Tandis que le sixième submersible est en phase de construction.

Il est impératif de savoir que les sous marins du projet 636,6 d’une mesure de 74 mètres de long et d’un poids de 3900 tonnes peuvent plonger jusqu’à une profondeur maximale de 300 mètres. Ils ont une portée opérationnelle allant à 7500 miles et armés de missiles de croisière Kalibr PL. Assurément le Pentagone a reconnu la puissance de la marine russe dans son rapport établi par le bureau des renseignements affirmant que la Russie occupe la 3ème place parmi les flottes les plus grandes du monde après les États-Unis et la Chine. La flotte maritime Russe comprend 186 sous marins et navires cités dans le rapport « la marine Russe : la transformation historique » élaborée par le Pentagone en 2014 et signé par George Fedoroff, expert du département du bureau des renseignements de la marine américaine qui possède 380 navires. 

Faouzi Oki

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :