Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par wikistrike.com

Les déceptions continues du COVID : Comment les élites dirigeantes ont menti à propos des masques et des obligations en matière de masques

La mauvaise gestion de la pandémie du covid-19 par les élites mondiales a gravement érodé la confiance dans l’opinion des experts. De nouvelles informations montrent que des hauts fonctionnaires ont douté des politiques imposées au public américain. En partageant les résultats de sa déposition avec le Dr Anthony Fauci, le procureur général du Missouri, Eric Schmitt, a révélé que le plaidoyer de Fauci en faveur des masques faciaux n’était pas sincère :

Un autre détail de la déposition de Fauci : Le 20 février, il a envoyé un e-mail à une amie pour lui dire que les masques étaient inefficaces.

Confirmé à nouveau le 31 mars.

Le 3 avril, il est catégorique sur le fait que les masques devraient être portés même s’il ne peut pas citer une seule étude pour le prouver.

Les obligations ont suivi – des vies ont été gâchées.

De nombreuses études ont contesté l’efficacité des masques, mais l’obligation de porter un masque a pris une importance nationale. Au plus fort de l’hystérie pandémique, l’American Institute for Economic Research a publié une série d’articles cinglants démontrant l’utilité des masques. En fait, une importante étude de 2020 a admis avec audace que l’utilisation des masques est principalement symbolique :

Nous savons que le port d’un masque en dehors des établissements de soins de santé n’offre que peu, voire aucune, protection contre les infections. Les autorités de santé publique définissent une exposition significative au Covid-19 comme un contact face à face dans un rayon de 1,80 m avec un patient présentant des symptômes du Covid-19, qui se prolonge pendant au moins quelques minutes…

Le risque de contracter le Covid-19 lors d’une interaction passagère dans un espace public est donc minime. Dans de nombreux cas, le désir d’un masquage généralisé est une réaction réfléchie à l’anxiété suscitée par la pandémie.

Même les enfants n’ont pas été épargnés par l’hystérie du Covid-19. Les masques sont devenus monnaie courante dans les écoles à travers l’Amérique et le reste du monde, malgré le grand nombre de recherches indiquant qu’ils pouvaient nuire aux mineurs. Une étude allemande a noté que les parents s’inquiétaient des effets néfastes de l’utilisation des masques sur les enfants. En outre, il est prouvé que l’utilisation de masques limite la capacité des enfants à s’exprimer. La lecture des expressions faciales des enseignants et des pairs favorise le développement du langage chez l’enfant, mais malheureusement, les masques étaient même exigés lors des conversations entre groupes.

Un article récent publié dans la revue Cognitive Research : Principles and Implications soutient que l’utilisation de masques a entravé les capacités de reconnaissance des visages chez les enfants. Selon les chercheurs, l’altération des capacités de reconnaissance des visages a des conséquences négatives sur le développement émotionnel des enfants, car « les changements dans les performances de reconnaissance des visages et l’altération du traitement des visages partiellement occultés pourraient avoir des effets significatifs sur les interactions sociales des enfants avec leurs pairs et leur capacité à établir des relations avec les éducateurs. »

Les obligations généralisées en matière de masques n’ont pas profité aux enfants, et au lieu d’éviter les décès liés aux covidés, elles ont conduit à des décès. Selon le Dr Zacharias Fogen d’Allemagne« les obligations en matière de masques ont en fait causé environ 1,5 fois le nombre de décès ou [environ 50 %] de décès supplémentaires par rapport à l’absence d’obligation de porter un masque. » Le Dr Fogen a émis l’hypothèse que la ré-inhalation de gouttelettes hyperconcentrées captées par les masques entraînait des affections plus graves et alimentait les taux de mortalité.

Le scandale du covid-19 a démontré que les élites ont délibérément désinformé le public à tout bout de champ. Les citoyens ont été réprimandés pour avoir ignoré l’obligation de porter des masques, alors qu’il était évident qu’ils ne fonctionnaient pas. La diffamation de ceux qui refusaient de cautionner les vaccins anti covid-19 était encore plus flagrante.

Les vaccins sont généralement efficaces, mais les vaccins anti covid-19 ont été imposés au public sans recherches appropriées. Contrairement à ce que prétendent les acteurs politiquement motivés, les dernières recherches sur les vaccins anti covid-19 sont étonnamment négatives. Les recherches scientifiques montrent que les taux de myocardite sont plus élevés chez les vaccinés et que l’immunité naturelle offre une grande protection contre le virus. De plus, il existe des preuves accablantes que les confinements tant vantés ont été un désastre. Après la tromperie orchestrée par l’élite dirigeante à l’égard du public, nous serions stupides de faire confiance à leurs propositions.

La pandémie nous a appris, à juste titre, que les élites gouvernantes fabriqueront des preuves et abuseront des données pour promouvoir leur programme à nos dépens, et il est peu probable qu’elles puissent un jour regagner notre confiance.

Traduction de The Epoch Times par Aube Digitale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :