Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par wikistrike.com

Il y à 16 000 ans, Japon et USA semblaient connectés, selon les dernières découvertes

Les pointes de projectiles trouvées sur un site aux États-Unis, datées de près de 16 000 ans, sont semblables à d'autres pointes retrouvées au Japon, ce qui suggère une connexion à l'époque glaciaire entre les peuples d'Asie du Nord-Est et d'Amérique du Nord.

 

Quatorze pointes de projectiles, tranchantes comme des rasoirs, qui étaient apposées sur des lances ou des flèches, ont été retrouvées le long des berges d'une rivière dans le sud-ouest de l'Idaho aux États-Unis, selon une étude publiée dans Science Advances le 23 décembre dernier. Elles auraient été façonnées par un groupe de chasseurs-cueilleurs il y a près de 16 000 ans. D'après les scientifiques, les similitudes entre ces objets et des artefacts fabriqués avant cette période suggèrent que la technique de fabrication pourrait provenir d'Asie de l'Est. Ces objets tranchants sont semblables aux pointes de projectiles trouvées à Hokkaidō, au Japon, qui datent de 16 000 à 20 000 ans.

Ces pointes mortellement tranchantes sont plus anciennes que toutes celles trouvées précédemment sur le continent américain, elles pourraient constituer les tout premiers outils fabriqués en Amérique. Les scientifiques ont estimé qu'elles ont précisément 15 700 ans, soit 3 000 ans de plus que les plus anciennes pointes trouvées en Amérique du Nord, et 2 300 ans de plus que les pointes précédemment trouvées sur le site. Elles oscillent entre 1,3 et 5 centimètres. L'étude explique qu'elles proviennent de personnes qui seraient venues du sud en longeant la côte Pacifique, et qui auraient pénétré en Amérique du Nord. Le site, appelé Cooper's Ferry, est situé à une altitude plus élevée que le reste du paysage. Grâce à cette position, ce lieu a échappé, au fil du temps, aux inondations et aux avalanches qui ont détruit ou enterré les vallées voisines.

Les premiers peuples d'Amérique seraient arrivés avant la fin de la période glaciaire

Cette découverte permet de donner de la matière à la façon dont les premiers peuples d'Amérique ont vécu. "C'est une chose de dire que 'nous pensons que des gens étaient présents sur le continent américain il y a 16 000 ans', c'en est une autre de le mesurer en trouvant des artefacts qu'ils ont laissés derrière eux", a souligné le professeur Davis, dans un communiqué de l'université de l'Oregon du 23 décembre. Mais elles démontrent surtout l'existence d'une connexion intercontinentale entre les peuples de l'ère glaciaire d'Asie du Nord-Est et d'Amérique du Nord, à une époque où la couverture de glace sur la terre semblait omniprésente, détaille l'étude.

 

Cette découverte contredit la thèse (appelée "Clovis First") qui prévalait jusqu'alors sur la façon dont l'Amérique a été peuplée. Pendant longtemps, on a cru que les premiers peuples d'Amérique étaient arrivés d'Asie par la Sibérie et l'Alaska, il y a près de 14 000 ans, après la fonte d'immenses couches de glace. Les artefacts retrouvés datant de cette période allaient en ce sens. Mais depuis quelques années, des outils bien plus anciens retrouvés au Chili, au Texas, et maintenant sur ce site, sont venus contredire cette hypothèse. Sur le site de Gault, au Texas, on a ainsi découvert des milliers d'artefacts vieux de 16 000 à 20 000 ans. Il faudra donc évaluer plus précisément ces outils pour identifier les régions potentielles d'Asie d'où les premiers Américains pourraient être originaires. Reste à comprendre pourquoi ces pointes de projectiles, qui semblent être en parfait état, ont été jetées et mises au rebut.

 

Source Géo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :