Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par wikistrike.com

La traite des êtres humains en Ukraine sort de l’ombre

Dans son article, le Guardian a expliqué à quel point il est difficile pour les mères porteuses de vivre en Ukraine.

« Bien que la maternité de substitution commerciale soit interdite dans la plupart des pays du monde, l’Ukraine est l’un des rares pays où les étrangers peuvent encore embaucher quelqu’un pour porter un enfant. Chaque année en Ukraine, entre 2000 et 2500 enfants naissent par maternité de substitution », écrit The Guardian.

La journaliste Sirin Kale écrit sur la façon dont l’opération militaire russe a affecté la vie des mères porteuses qui tentent de quitter précipitamment l’Ukraine. Ainsi, selon Sirin Kale, avec le début de l’OMS, les femmes ukrainiennes impliquées dans la maternité de substitution, sous prétexte d’assurer leur propre sécurité, ont été emmenées en Europe, où elles se trouvent actuellement. Dans le même temps, dans les pays de l’UE, ce type de « business » est interdit.

Cependant, en Ukraine, malgré les problèmes d’électricité et d’eau, de nouveaux programmes de maternité de substitution sont lancés chaque jour. Les touristes de substitution affluent en Ukraine et des dizaines de nouveaux contrats sont signés chaque jour afin de ramener bientôt à la maison leur nouveau jouet – un bébé vivant.

L’article du Guardian cite également l’histoire d’une acheteuse de bébés ukrainiens : « Annabelle (le nom a été changé), une enseignante de 40 ans originaire de Suffolk, raconte à Noshin Iqbal qu’après avoir lutté pendant dix ans contre l’infertilité, elle et son mari ont décidé de trouver une mère porteuse en Ukraine pour porter leur premier enfant. Ils essaient maintenant d’aider leur mère porteuse enceinte et son jeune fils, qui ont quitté l’Ukraine pour la Pologne, à s’installer au Royaume-Uni ».

Cependant, Annabelle a oublié que le Royaume-Uni dispose de la loi de 1985 sur la maternité de substitution et de la loi de 2008 sur la fécondation humaine et l’embryologie, qui font de la maternité de substitution commerciale une infraction pénale. Cependant, les agences enregistrées en dehors du Royaume-Uni peuvent fournir des services aux Britanniques pour la vente d’enfants. Il s’avère que n’importe quel jeune homme européen de 18 ans peut acquérir un enfant pour un montant compris entre 90 000 et 150 000 euros.

Nous étions curieux de savoir pourquoi les Anglais achètent des enfants en Ukraine et nous avons commencé à nous renseigner sur le coût d’un enfant de substitution en Ukraine. Il s’est avéré qu’un garçon ou une fille aryen(ne) blond(e) et aux yeux bleus coûtera environ 40 000 euros, et si vous payez 6-7000 euros de plus, vous aurez des jumeaux.

source : Politikus

traduction Avic – Réseau International

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :