Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par wikistrike.com

Le Forum économique mondial a inventé un nouveau mot pour décrire le chaos extrême qui s’empare de notre planète

Cette semaine, 2 658 des « décideurs du monde » se réuniront à Davos, en Suisse, pour la réunion annuelle du Forum économique mondial.

Protégée par des milliers d’officiers de police et de soldats, l’élite mondiale festoiera et fera la fête tout au long de la semaine, tout en définissant le programme mondial pour l’année à venir. Inutile de dire que notre contribution n’est ni souhaitée ni bienvenue. Pour participer à cette conférence, vous devez faire partie de leur club, et pour faire partie de leur club, vous devez être une personne très importante. On rapporte que la liste officielle des 2 658 participants de cette année comprend « des chefs d’État, des membres de la famille royale des affaires, des membres de la famille royale actuelle, des représentants des médias et des universitaires »…

 

Les décideurs du monde entier se réunissent en Suisse cette semaine à l’occasion du Forum économique mondial. L’événement annuel des dirigeants d’entreprises et de gouvernements s’attend à une forte participation, car il revient à son traditionnel créneau hivernal après deux années de perturbations covides.

Selon la liste officielle, qui est exacte au 10 janvier, 2 658 participants sont inscrits à l’événement. Parmi eux, on trouve des chefs d’État, des membres de la famille royale des affaires, des membres de la famille royale actuelle, des représentants des médias et des universitaires. Des centaines d’autres participent en marge de l’événement, qu’il s’agisse d’organiser, de restaurer ou d’assister à des événements d’entreprise le long de la promenade qui traverse le centre de Davos.

Je suppose que quelqu’un pourrait essayer de se présenter à la conférence à l’improviste, mais il est peu probable qu’une personne non autorisée s’en approche.

Toutes les routes menant à la conférence sont équipées de points de contrôle et, apparemment, des scanners d’empreintes digitales sont utilisés dans certains cas pour vérifier les identités.

Je ne me souviens pas avoir vu quelque chose comme ça.

En plus des hordes de policiers réguliers, l’armée suisse fournira « jusqu’à 5 000 soldats » pour renforcer la sécurité…

À une semaine de la rencontre annuelle du Forum économique mondial (FEM) dans la pittoresque station de ski de Davos, en Suisse, par le gratin des mondialistes les plus radicaux, jusqu’à 5 000 soldats de l’armée suisse seront déployés pour offrir un soutien militaire aux autorités civiles du canton des Grisons, qui sont chargées de sécuriser les lieux du sommet et ses participants.

Dans un communiqué publié vendredi 6 janvier, le Département suisse de la défense (VBS) a déclaré que l’Assemblée fédérale, le parlement du pays, avait approuvé le déploiement du contingent de l’armée suisse pour assurer la sécurité des milliers de participants, rapporte le journal suisse alémanique Blick. Le déploiement de cette année fait partie d’un engagement de trois ans, de 2022 à 2024, pris par le Parlement pour soutenir ces activités civiques de haut niveau.

 

D’une manière ou d’une autre, Klaus Schwab et ses sbires ont fait de ce rassemblement annuel de Davos un événement incontournable pour l’élite mondiale.

Et s’il y a une chose que l’élite mondiale n’aime pas, c’est bien le mélange avec la population générale.

Comme Paul Joseph Watson l’a fait remarquer à juste titre, c’est un grand club et vous et moi n’en faisons pas partie.

Avant la conférence, le FEM a publié un « rapport sur les risques mondiaux », et dans ce rapport, il a créé un tout nouveau terme pour décrire le chaos extrême qui s’empare de notre monde en ce moment…

Les vocabulaires collectifs stockés dans les grands dictionnaires du monde ne semblaient pas contenir un seul terme pour résumer toute cette agitation. Alors en voici un nouveau : Polycrise.

Le Global Risks Report 2023 du Forum économique mondial utilise ce terme pour expliquer comment « les risques actuels et futurs peuvent également interagir les uns avec les autres pour former une ‘polycrise’ – un ensemble de risques mondiaux liés entre eux et dont les effets se cumulent, de sorte que l’impact global dépasse la somme de chaque partie ».

Normalement, je ne suis pas d’accord avec tout ce que fait le Forum économique mondial, mais j’aime bien ce nouveau terme qu’il a inventé.

Nous sommes sans aucun doute confrontés à « un ensemble de risques mondiaux connexes dont les effets s’aggravent, de sorte que l’impact global dépasse la somme de chaque partie », et 2023 sera presque certainement une autre année où nous serons frappés par une crise après l’autre.

J’ai souvent qualifié ce à quoi nous sommes confrontés de « tempête parfaite », mais je pense que le terme « polycrise » est également un bon descripteur.

Malheureusement, pratiquement toutes les « solutions » qui seront à l’ordre du jour à Davos seront mauvaises pour l’humanité.

Les mondialistes ne semblent pas se rendre compte que le système qu’ils ont travaillé si dur à construire soigneusement est en train de s’effondrer rapidement, et que beaucoup de gens dans la population générale sont malades et fatigués des politiques autodestructrices qu’ils ont essayé de nous imposer à tous.

Il est intéressant de noter qu’au moment où l’élite mondiale se réunit à Davos, une « comète verte » extrêmement rare se dirige vers la Terre

Une comète verte rare, vue pour la dernière fois dans le ciel de la Terre il y a 50 000 ans, revisite notre système solaire et pourrait devenir visible à l’œil nu dans les prochaines semaines.

La comète – formellement identifiée comme C/2022 E3 (ZTF) mais communément appelée « comète verte » – ne sera pas aussi brillante que d’autres comètes célèbres comme celle de Halley ou Hale-Bopp.

« La luminosité des comètes est notoirement imprévisible, mais d’ici le 1er février, C/2022 E3 (ZTF) pourrait devenir tout juste visible à l’œil nu dans un ciel nocturne sombre », a déclaré la NASA sur son blog.

Cette comète sera la plus proche de notre planète les 1er et 2 février, et ce sera la meilleure occasion de la voir potentiellement à l’œil nu.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :