Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

300 000 israéliens dans les rues pour plus de justice sociale

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 7 Août 2011, 09:18am

Catégories : #Social - Société

300 000 israéliens dans les rues pour plus de justice sociale 

 

02522898-aa5429bb30984610ff9e74eeb1ded8fbLa contestation sociale en Israël est montée d'un cran samedi. Plus de 300 000 manifestants se sont réunis à Tel-Aviv et dans d'autres villes pour réclamer la «justice sociale». Cette mobilisation est la plus importante dans l'histoire d'Israël sur des sujets sociaux.

 

Elle a montré la vigueur d'une contestation lancée il y a trois semaines et qui loin de s'essouffler prend encore de l'ampleur. «Mission accomplie. Nous sommes bien plus nombreux que la semaine dernière», confie à l'AFP Rachel Atar, une ingénieur en électronique, âgée de 45 ans.

 

Les organisateurs du mouvement se sont félicités que le nombre des manifestants ait largement dépassé la "masse critique" de 200 000 qu'ils espéraient atteindre. Ils espère ainsi contraindre le gouvernement de droite à céder sur leurs revendications.

Le porte-parole de la police, Micky Rosenfeld, a évalué quant à lui à «plus 200'000 le nombre de manifestants à Tel-Aviv et 30.000 à Jérusalem», alors que des manifestations moins importantes étaient signalées dans d'autres localités. Selon la radio militaire et d'autres médias, plus de 300'000 manifestants ont défilé dans tout le pays.

Lors d'une précédente manifestation, une semaine plus tôt, plus de 100 000 manifestants avaient défilé à Tel-Aviv et dans plusieurs autres villes du pays.

   

Printemps arabe

 

Arborant des drapeaux israéliens et quelques drapeaux rouges, les manifestants à Tel-Aviv ont scandé «le peuple exige la justice sociale», «le peuple contre le gouvernement» et «nous voulons un Etat providence , tout de suite».

Dans une ambiance de kermesse, ils ont déployé des banderoles appelant notamment à la «solidarité» et une grande affiche avec l'inscription: «ici c'est l'Egypte», en référence au Printemps arabe et au mouvement de contestation qui a renversé le président égyptien Hosni Moubarak.

Les manifestants, dans leur écrasante majorité laïcs, réclament de nombreuses mesures: construction massive de logements pour offrir des locations à bas prix, hausse du salaire minimum, taxes sur les appartements inoccupés et école gratuite à tout âge.

 

ATS - 20 minutes Online

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents