Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

400 scientifiques signent une pétition contre Claude Allègre parce qu'ils ne savent rien du réchauffement climatique

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 2 Août 2011, 19:55pm

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

Quel scientifique peut affirmer que le réchauffement climatique est la faute de l'homme ?  Aucun... Pourquoi à l'instar des autres géologues, Allègre est-il placé sur le banc des accusés ?

   

  
  
En contestant la théorie du réchauffement climatique d'origine humaine, Claude Allègre et Vincent Courtillot ont jeté un froid glacial dans la communauté scientifique. Une riposte était attendue. Elle vient d'aboutir et elle est cinglante. Plus de 400 climatologues, viennent de signer une pétition dénonçant leurs contre-vérités. Et leur mépris pour des principes de base de l'éthique scientifique...

 

Ils ont mis bien du temps, les scientifiques, à réagir face aux graves accusations de Claude Allègre et de Vincent Courtillot, paléomagnéticien (spécialiste du paléomagnétisme, magnétisme terrestre aux différentes époques géologiques), unis pour affirmer que la théorie de l'origine humaine du réchauffement climatique était une vaste imposture menée par des scientifiques essentiellement préoccupés par de petits intérêts.

 

A tel point que beaucoup de gens ont fini par croire -" qui ne dit mot consent "- qu'après tout, ces deux contestataires disaient peut-être vrai.

 

Et on voit le résultat : les climato-sceptiques appuyés par la désinformation des lobbyes, sont en train de se multiplier.


La recherche humiliée

 

Les experts du climat, humiliés, déconsidérés par les affirmations de seulement deux de leurs collègues (le sont-ils encore ?) viennent donc enfin de réagir avec force en envoyant une pétition, regroupant plus de 400 noms, à la Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse. Ils lui demandent d'organiser un débat sur les accusations de ces deux auteurs pour remettre les pendules à l'heure.

 

 

Réchauffement climatique : les scientifiques lancent une pétition contre Claude Allègre

 

Des déclarations " mensongères "

 

Ils déclarent que les accusations de Mr Allègre et Mr Courtillot " sont mensongères " vis-à-vis de la communauté scientifique et que leurs affirmations " ne passent pas le filtre standard des publications scientifiques ".
Ils les accusent aussi de faire référence à des données " fausses ", " tronquées ", " non validées " ou manipulées.

Les auteurs de la pétition s'indignent en outre de voir que ces deux chercheurs, qui sont tout de même membres de l'Académie des Sciences, "oublient les principes de base de l'éthique scientifique en rompant le pacte moral qui lie chaque scientifique avec la société".

Dans " Libération ", Mr Allègre balaye d'un revers de main ces accusations et qualifie la pétition de " nulle et stupide".

 

Le débat contradictoire se mérite

 

Le débat contradictoire, que Claude Allègre réclame tant, est indispensable et sain en matière scientifique. Personne ne dit le contraire. Mais il faut le mériter. Il faut que la contradiction s'appuie sur des études validées par des Comités de lecture. Sinon la porte est ouverte à tous les charlatans et au n'importe quoi.

 

Après des siècles de tâtonnements et d'affirmations péremptoires, c'est grâce à la mise en place de protocoles très précis, d'une démarche scientifique rigoureuse et admise par tous les chercheurs, que la Science a pu considérablement progresser.



Bien sûr, on s'interroge

 

Et si Mr Allègre, qui bouscule les codes, avait raison ? Et si Mr Allègre était finalement un chercheur " sérendipiteux " ? C'est-à-dire un futur Galillée, un chercheur visionnaire, qui sait faire preuve de curiosité scientifique constructive dans son raisonnement, qui émet des doutes scientifiquement argumentés face à un manque de compréhension du phénomène climatique, effectivement très complexe. Un chercheur qui au bout du compte, en forçant ses collègues à " penser différemment " amènera à la découverte inattendue de l'explication du réchauffement climatique?

Sachant que la sérendipité est à la base de découvertes fondamentales comme la gravité par Newton, ou la poussée par Archimède, on pourrait effectivement penser, que, finalement, il fait oeuvre utile en lançant la contradiction.

Mais Mr Allègre mérite-t-il le titre de chercheur " sérendipiteux " alors que son manque de respect pour la Science et ses pairs est flagrant ? Sa conviction est faite qu'il n'y a pas de réchauffement climatique provoqué par l'homme. S'agirait-il alors tout simplement d'une " conspiration " menée par la quasi-totalité de ses collègues du monde entier ?

 

Nier la réalité

 

L'émission de gaz à effet de serre, dont on connaît aujourd'hui de façon certaine le rôle dans le réchauffement climatique, a certes toujours existé.

Mais comment contester le fait que c'est bien l'Homme qui, par son comportement, est à l'origine d'une augmentation considérable de l'émission de CO2 ? Et comment contester l'augmentation de la fonte des glaciers et l'augmentation du niveau des mers visibles à l'oeil nu ?

 

Mr Allègre et Mr Courtillot, parce qu'ils connaissent bien les règles de la recherche et de la réflexion scientifique, et parce qu'il ont dû les respecter en tant que chercheurs, et les faire respecter en tant qu'enseignants, et les honorer en tant que membre de l'Académie des Sciences et d'autres prestigieuses Institutions scientifiques, tout au long de leur carrière, ne peuvent pas aujourd'hui s'en exonérer. Quels que soient leurs mérites (déjà bien lointains) passés.

Et on peut se demander comment, en bafouant ouvertement ces règles, ils peuvent encore être membres de ces Institutions.

 

Les auteurs de la pétition vont publier dans quelques jours la liste complète des signataires et recenser les erreurs contenues dans les ouvrages de Mr Allègre et Mr Courtillot. Et un débat va être organisé dans les plus brefs délais par le Président de l'Académie des Sciences.

 

Il est temps que la Science reprenne ses droits.

 

 

Bio Addict



WikiStrike soutien la recherche, et dans la recherche, chaque scientifique a le droit de s'exprimer. Il est notoire que le réchauffement climatique "humain" sert davantage la thèse de la mondialisation (car dépassant les frontière). Pour le reste, C. Allègre est un géologue, et les 3/4 des géologues tous exclus du débat sur le réchauffement climatiques pensent comme lui. La question n'est donc pas de savoir si Allègre fait du bien ou du mal à la recherche de la Vérité mais plutôt pourquoi les géologues sont-ils bannis de toute intervention et  leurs travaux mis au placard.

Rappelons qu'une récente étude démontre que les rayons cosmques seraient les vrais responsables du réchauffement ! Cette étude n'a eu aucun écho, et surtout aucun des 400 signataires de la pétition n'en a dit mot. Nous ne défendons pas Monsieur Allègre, nous défendons le droit à la parole, que cela plaise ou déplaise. Et si aujourd'hui les 400 scientifiques signataires semblent haineux à l'égard du géologue; c'est bien et surtout parce qu'ils n'ont aucune preuve aucune que le réchauffement du climat soit la conséquence des activités humaines.



Ghisham Doyle pour WikiStrike    

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents