Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

A 16 ans, il survit à son deuxième crash d'avion

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 2 Juillet 2011, 06:11am

Catégories : #Insolite - étrange et bêtise humaine

A 16 ans, il survit à son deuxième crash d'avion

media_xl_4260156.jpgAustin Hatch est un miraculé. Bien qu'il soit actuellement en coma artificiel, cet adolescent de 16 ans n'a pas survécu à un, mais bien à deux crashs d'avion en l'espace de quelques années, rapporte le Houston Chronicles. Malheureusement pour lui, les membres de sa famille n'ont pas eu autant de chance puisqu'ils sont tous décédés dans ces deux catastrophes.

Le deuxième accident a eu lieu le 24 juin dernier. Austin était en compagnie de son père et sa seconde femme dans un avion de tourisme piloté par le paternel. Ce dernier s'est écrasé sur l'aérodrome de Charlevoix, dans le Michigan, ne préservant que l'adolescent.

"Absolument incroyable"
Quelques années plus tôt, lorsqu'il avait à peine 8 ans, le gamin avait déjà perdu sa mère, sa soeur et son frère dans un autre accident d'avion de tourisme, également piloté par le père. 

Deux miracles qui étonnent tout le monde. A commencer par son coach de basket: "Quelles sont les chances pour que cela arrive? Une sur un million peut-être. Et encore! C'est absolument incroyable."

Les enfants plus résistants
Comment l'expliquer? Le site Slate.fr avait déjà mené l'enquête sur les chances de survies des enfants dans les catastrophes aériennes. Statitistiquement, elles sont plus grandes: 7 des 15 uniques survivants des dernières catastrophes aériennes étaient mineurs. 

Leurs capacités anatomiques sont en effet bien mieux résistantes, plus souples et plus agiles. "Le corps des enfants leur permet, comme on l'observe lors des accidents de voitures, de mieux encaisser les chocs et les secousses qui ont lieu pendant le crash", expliquait la journaliste Margaux Collet.

Autre hypothèse: celle qui veut que l'insouciance et la naïveté des enfants leur permettent d'augmenter leurs chances de survie par rapport à leurs aînés. "Ils sont sans doute moins paniqués car moins conscients de ce qui se passe." (JC)

 

7sur7

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents