Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Anonymous aurait fait perdre 1 milliards de dollars à Ebay

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 1 Août 2011, 12:10pm

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

Le collectif de hackers avait appelé au boycott du site de paiement, mercredi.

 

 

Avec son appel au boycott de Paypal lancé mercredi, Anonymous pourrait bien avoir fait perdre 1 milliard de dollars en quelques heures à son propriétaire Ebay. L’action a immédiatement chuté mercredi à l’ouverture du Nasdaq (15h30, heure française) et a terminé la séance à – 3,08%. Anonymous, qui assure avoir provoqué la fermeture de 35.000 comptes Paypal , s’était dit impatient de constater les effets de cette opération « 100% légale » sur le cours des actions Ebay Inc.

 

Anonymous affirme que 35.000 comptes Paypal ont été supprimés par leurs utilisateurs. © Reuters

Coïncidence… ou pas : dans le même temps, la police britannique a annoncé l’arrestation mercredi d’un jeune homme de 19 ans suspecté d’être « le porte-parole » des collectifs Anonymous et LulzSec. « L’homme arrêté est suspecté d’être lié à l’enquête internationale sur l’activité criminelle des groupes pirates Anonymous et LulzSec et utilise le pseudonyme de Topiary en ligne, qui est présenté comme le porte-parole des groupes », a précisé Scotland Yard.

Sur Twitter, Anonymous laisse entendre que quelque chose de « sympathique » pourrait à nouveau se produire jeudi. « On dirait que le FBI a envie de prendre une claque »…

 

Anonymous contre Paypal : deuxième round

Personne ne les attendait sur ce terrain-là. Le collectif de hackers Anonymous s’est lancé, mercredi matin, dans une démonstration de force inédite. Car totalement légale. Dans un communiqué, le réseau a tout simplement appelé les utilisateurs de Paypal à fermer leur compte.

Un nouveau round dans le combat qui oppose Anonymous au géant américain. Les hackers s’étaient déjà livrés à des attaques contre Paypal, du 6 au 10 décembre 2010, grâce à une méthode plus « habituelle » : celle du « déni de service », qui consiste à saturer un serveur de « requêtes » pour le rendre totalement indisponible.

Cette offensive était une réaction à la décision de Paypal, en décembre 2010, de geler les comptes appartenant au site Wikileaks , qui faisait alors scandale avec ses « fuites » diplomatiques relayées sur toute la toile. Le 19 juillet dernier, les polices américaine, britannique et néerlandaise avaient annoncé l’arrestation de 14 membres d’Anonymous suite à une plainte de la société américaine.

« Nous ne sommes pas les terroristes, c’est vous ! »

Après ce vaste coup de filet, Anonymous a donc adopté une nouvelle stratégie, mercredi, avec cet appel au boycott on ne peut plus légal. L’occasion de prendre une nouvelle posture, à la limite du chevalier blanc : « Nous ne sommes pas les terroristes, c’est vous ! », a lancé le collectif à Paypal dans son communiqué.

Les lecteurs ont été invités à vider leur compte en reversant son contenu à des œuvres caritatives, puis à le supprimer en informant Paypal de leur soutien à cette opération… Avant d’effectuer une capture d’écran du message et de la poster sur Twitter à l’attention du collectif.

Twitter s’enflamme pour « OpPayPal »

Sur Twitter, le fil de discussion #OpPayPal informe les 135.000 abonnés du compte d’Anonymous, minute par minute. Apparemment, le succès de l’opération a dépassé les attentes de ses auteurs, qui la qualifie d’ « opération la plus réussie jamais lancée » d’après l’indicateur de tendances Twitter trends.

Il multiplie également les provocations envers le compte Twitter de leur cible, avec des mots doux tels que : « Paypal, nous aurions pu balancer directement 150 gigas sur votre serveur… mais ça fait tellement 2010″ . Goguenard, Anonymous a également lancé une tombola. Le participant tiré au sort s’est vu promettre… un document confidentiel de l’Otan, que le réseau prétend avoir piraté à la mi-juillet.

 

Actualutte

 

Précisons qu'Ebay a été financé par le frère Nathalie K-Morizet 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents