Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Aucun pays européen n'est à l'abri d'une dégradation, avertit Moody's

Publié par wikistrike.com sur 28 Novembre 2011, 08:37am

Catégories : #Economie

 

Dette : Moody’s jette un froid sur l’Union européenne

 


ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ.jpg Moody’s remet la pression sur les Européens ce lundi matin, avant une réunion cruciale des ministres des Finances de la zone euro demain. L’agence de notation assure en effet que «l’aggravation rapide de la crise de la dette dans la zone euro menace les notes de solvabilité de tous les pays européens». Elle considère toujours que la zone euro maintiendra son unité sans autre défaillance que celle de la Grèce, mais estime que même ce «scénario ‘positif’ est porteur de conséquences très négatives pour les notes» des Etats européens.

 

Cette note de Moody’s pourrait peser sur l’émission obligataire du Trésor italien, qui entend lever ce matin entre 500 et 750 millions d’euros. Et ce, alors que les taux d’intérêt des obligations italiennes à dix ans ont fini la semaine à plus de 7,3%, dans la zone rouge qui avait contraint la Grèce, l’Irlande et le Portugal à solliciter une aide extérieure.

 

Une telle aide serait déjà envisagée par le Fonds monétaire international. Alors que ses inspecteurs sont attendus à Rome dans les prochains jours afin de surveiller les comptes de l’Italie, le Fonds étudierait la possibilité de prêter au pays au pays entre 400 et 600 milliards d’euros à un taux compris entre 4% et 5% sur 12 à 18 mois, selon le journal italien, La Stampa. Des informations que le FMI et les Etats-Unis n’ont pas souhaité commenter, et que la France dément. Le Fonds attendrait toutefois que le gouvernement italien adopte le plan d’austérité que Mario Monti doit présenter le 5 décembre prochain et qui représenterait, selon la presse italienne, jusqu’à 15 milliards d’euros d’économies.

 

Quoi qu’il en soit, Paris et Berlin ont bien compris que l’euro, qui a perdu plus de 6% sur le mois dernier, clôturant sous les 1,33 dollar vendredi, est en danger. Les deux pays travaillent sur une réforme du pacte de stabilité pour inciter sinon toute l’Europe, au moins la zone euro à s’astreindre à plus de rigueur.

(Source: Le Figaro)

 

Aggravation rapide de la crise - Moody's avertit que les notes de tous les pays de l'UE sont menacées !!!

 

-La semaine passée, les yeux étaient rivés vers la très forte hausse des taux de la Belgique (+22,50%) en 5 séances ayant abouti vendredi à la dégradation de la note souveraine Belge d'un cran par S&P.

- La semaine passée, les yeux étaient rivés vers les taux à 10 ans de l'Allemagne en hausse de 15,05% sur la semaine ayant entrainé des difficultés à se financer. En effet, l'émission obligataire de mercredi s'est mal passée et Berlin n'a pas réussi à lever les montants espérés.

- La semaine passée, les yeux étaient rivés vers les taux à 10 ans de l'Italie en hausse de 9,32% sur la semaine. L'endettement effraye !! Et pas plus tard que hier dimanche, le président français fait la déclaration suivante "Si il y a un problème italien, c'est le cœur de la zone euro qui est atteint"

 

Et cette semaine, à quoi doit on s'attendre?

 

Probablement à rien de bon de la part de l'Italie. Une telle déclaration émanent de l'Elysée n'est pas monnaie courante. Faut-il y voir un signe ?

Dimanche, l'agence de notation financière Moody's avertit que les notes de tous les pays de l'UE sont menacées !!! Pays-Bas, l'Autriche, la Finlande, Italie, Luxembourg ainsi que des pays jugés plus solides comme la France ou l'Allemagne. (liste non exhaustive)

Selon Moody's "une nouvelle accélération de la hausse des coûts de financement dans la zone euro est susceptible de conduire à des changements de notation sélectifs" en d'autre termes, il va falloir surveiller de très près les taux à 10 ans. Une hausse trop prononcées de ces derniers entrainera irrémédiablement une dégradation de la note souveraine comme ce fut le cas pour la Belgique vendredi.

 

 (Swingbourse.com)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents