Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

En France, les pauvres sont partout !

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 30 Août 2011, 17:24pm

Catégories : #Social - Société

Oui, les pauvres sont bien pauvres et les riches bien riches

h-4-1049242-1314713292.jpgOn en reste bouche-bée. Le rapport de l'Insee est sans appel et lance des conclusions aussi inattendues que stupéfiantes. Il serait injuste de les passer sous silence ou sous publicité restreinte. 

Le Monde en dresse les traits principaux. 

Alors comme ça, "la crise économique a eu un impact sur le niveau de vie de l'ensemble des ménages" ? Sans blague !

Pas uniquement en Picardie et Languedoc-Roussilon ? Tout le monde, tout le monde ? 
Ce n'est pas fini : coup de tonnerre : "ce sont les plus modestes qui ont été les plus touchés".

Traduction : quand il n'y plus d'argent, ce sont ceux qui n'en avait déjà pas qui souffrent le plus, pas les plus riches. Etonnant.

En plein dans le ridicule, le rapport montre "que le niveau de vie des plus modestes a baissé entre 2008 et 2009". Déjà, ça nous fait dans les 2 à 3 ans d'âge pour les données de base de l'étude, on avait donc une certaine chance de se douter des conclusions.
Le tir continue : "[...] dans le même temps, celui des ménages les plus aisés a continué d'augmenter". Ca aussi on avait remarqué, merci.
Une note négative qui nous affecte tous cependant : "[...] même si, pour certains d'entre eux, c'est moins rapidement que les années précédentes". Conclusion : donc pour ceux-là, juste une poignée de millions d'euros, mais rien de plus. Et par contre pour les autres, ça a été l'orgie malgré la crise, il faut le souligner.

Pour qui se souvient de la vidéo d'Arnaud Lagardère avec sa poupette toute mimi, il semble bien illustrer la 2e catégorie.
Pour la première (donc ceux qui ont augmenté leur fortune moins vite que d'habitude), on pourrait citer des gens comme Raymond Domenech (seulement 975.000 euros d'indemnités, au lieu des 2,9 millions  qu'il réclamait dans un cri déchirant), injustement viré de la tête de l'équipe de France de football malgré son "amour du beau jeu" ; Christophe de Margerie, PDG de Total qui, en pleine crise, a dû se contenter de seulement 4,5 millions d'Euros en 2009 -soit à peine 2 hippodromes de Compiègne (Woerth aurait sûrement fait un prix pour 2).

Ajoutez à cela le bouclier fiscal qui fout le camp (plus d'bouclier... comme dans Star Wars), la chute des grands dictateurs qui assuraient le blanchiment de l'oseille, et vous avez un tableau catastrophique.

Heureusement, le nombre de pauvres a augmenté à 8,17 millions. Le nombre de personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté est passé à 13,5%.
Ces gens sont le vivier "des plus aisés". Ils sont là pour fournir une main-d'oeuvre bon marché et corvéable. Et surtout, une menace constante qui pèse sur les épaules des classes moyennes au travail : se faire licencier et les rejoindre.

Les paris sont ouverts : que seront les 10 prochaines années ? Les riches vont-ils devenir pauvres et les pauvres riches, car ils auront eu la bonne idée de mettre un Président de gauche ? Ou est-ce que les riches vont continuer à se goinfrer pendant que le pauvres continueront à s'appauvrir ? Bonne chance à toutes et à tous en tout cas. Et surtout, jouez au loto !

Le Post

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents