Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Google+ bannit les pseudos

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 25 Juillet 2011, 17:20pm

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

Adieu pseudo

 

illustration-illustratie_google-search_01.jpgGoogle montre son côté obscur de la force, son côté « big brother » devrais-je dire puisqu’avec son service Google+, réseau social censé concurrencer Facebook (déjà champion dans le domaine), la grande firme souhaite faire disparaitre la notion de « pseudo », l’identification de tous les internautes, ça vous parle?

Google+ veut que ses membres utilisent leur véritable identité et fait

passer le message en bannissant les utilisateurs de pseudonymes…

 

Si, selon ComScore, Google+ a atteint les 20 millions de membres en fin de semaine dernière (lire aussi : « Google+ déjà populaire, mais pas vraiment utilisé« ), certains utilisateurs ont toutefois été exclus du service. Motif de ces exclusions à répétition : l’utilisation de surnoms, bannis de Google+ par les CGU. Google qui a même parfois usé de zèle, puisque certains utilisateurs ont non seulement été exclus de Google+ pour avoir utilisé un surnom, mais ont également perdu l’accès à d’autres services en ligne de Google, comme Gmail ou les Google Docs.

 

Erreur ou sanction volontaire ? Nous n’en savons pour le moment pas plus. Toujours est-il que Skud, un ex-employé de Google agacé par ces méthodes, a commencé à constituer une base de données recensant l’ensemble des comptes Google+ qui ont été bloqués. Si vous faites partie des victimes, vous pouvez recenser cette mésaventure sur le questionnaire qu’il a mis en place grâce à l’outil SpreadSheets de… Google.

 

Et pour les entreprises ?

Dans le même temps, on apprend que Google a officialisé le développement d’une interface Google+ adaptée aux entreprises, marques, associations et autres organisations, qui elles aussi ont été bannies du service pour le moment. L’idée est de proposer un équivalent des Pages de Facebook, mais de manière à ce que l’expérience utilisateur du côté du réseau social ne soit pas « polluée » par ces sollicitations qui sont, la plupart du temps, commerciales.

Si l’on en croit les responsables de ces améliorations en vue pour Google+, il y aurait déjà des dizaines de milliers d’entreprises et d’associations qui feraient la queue pour être sélectionnées afin de participer au programme de test de ces nouvelles fonctions qui leurs seront dédiées. On parle d’une sortie prévue avant la fin de l’année, voire même pour la rentrée si Google décide d’accélérer le développement de cette partie de son service social. En attendant, Google encourage les entreprises à intervenir sur Google+ via les profils de leurs cadres…

 

Source: pcworld.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents