Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Il coud un cadenas sur le sexe de son épouse par jalousie

Publié par wikistrike.com sur 19 Juillet 2012, 10:01am

Catégories : #Insolite - étrange et bêtise humaine

Il coud un cadenas sur le sexe de son épouse

 

media_xll_5002571.jpgUn homme a été arrêté après avoir obligé son épouse à porter une ceinture de chasteté, qu'il avait lui-même cousue sur le sexe de sa femme, et ce pendant plus de cinq ans.

Le cauchemar de cette pauvre dame, qui réside à Sanyogitaganj dans la banlieue d'Indore en Inde, a commencé il y a cinq ans de cela, rapporte le Daily Bhaskar. Ce jour-là, Sohanlal Chouhan, son mari âgé de 45 ans, avait complètement pété les plombs après lui avoir fait une crise de jalousie. De peur que sa femme ne le trompe, il avait décidé d'utiliser les grands moyens. 

"Il m'a obligé à boire et lorsque j'étais inconsciente, il m'a cousu un cadenas sur le sexe", explique, Radha, la victime. "J'ai souffert pendant un an après qu'il ait cousu le cadenas", confie-t-elle en ajoutant que son mari avait pris l'habitude d'emporter les clés du cadenas avec lui tous les jours au travail. 

En outre, Sohanlal, devenu incontrôlable, a commencé à enfermer son épouse dans une pièce de leur maison. Il ne la libérait que très peu d'heures par jour, témoignent leurs cinq enfants qui déplorent d'avoir été privés de leur maman pendant cinq longues années.

C'est ce lundi 16 juillet que le cauchemar de Radha a pris fin. Après avoir entendu son mari faire des avances sexuelles à leur fillette de 12 ans, Radha, désespérée, a décidé de mettre fin à ses jours en ingurgitant de la mort aux rats. Heureusement, elle a été emmenée à temps à l'hôpital et elle a pu être sauvée.

C'est en lui faisant un lavage d'estomac que le personnel hospitalier a découvert l'horreur. Les responsables de l'hôpital ont immédiatement prévenu la police et Sohanlal Chouhan a été arrêté pour maltraitance et séquestration. 

Interrogée, Radha a tout avoué aux policiers. Elle a décidé de porter plainte et a été jusqu'à supplier les agents de ne pas libérer son mari. Celui-ci a été examiné par un psy qui a décélé une tendance paranoïaque.

Source: 7s7

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents