Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Israël et les USA auront a affronter l'Iran et...l'Irak qui se place derrière Ahmadinejad

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 15 Novembre 2011, 19:39pm

Catégories : #Politique internationale

Les USA s’en vont: l’Iran et l’Irak renforcent leur coopération militaire  




tomcat11.jpgDe hauts commandants des forces armées irakienne et iranienne se sont prononcés pour un renforcement de la coopération entre leurs armées, a rapporté lundi le site internet de la télévision publique iranienne. 

"Nous pouvons avoir la meilleure coopération militaire et en matière de défense du fait de la longue frontière que nous partageons avec l'Irak", a affirmé le commandant des Gardiens de la révolution, le général Mohammad Ali Jafari, cité à l'issue d'une rencontre avec le chef d'état-major irakien, le général Babaker Zebari. 

"Nous pouvons coopérer contre les ennemis communs de l'Iran et de l'Irak, dans la région et à l'extérieur", a dit le responsable iranien. "Cette coopération peut se faire dans les domaines de la sécurité, de manœuvres conjointes et d'échanges d'expertises", a-t-il ajouté. 

La chaine de télévision AlAlam rapporte que le responsable iranien a tenu à souligner que " les tentatives américaines et israéliennes pour séparer les Iraniens des Irakiens ainsi que leurs armées ont échoué". 

Il a en outre fait état de la signature de plusieurs lettres d'intention avec le général Zebari, qui selon le site de la télévision iranienne a déclaré que son pays pouvait apprendre de l'Iran à surveiller ses frontières poreuses. 

"Nous avons de longues frontières avec l'Iran et certains problèmes peuvent être résolus grâce à la coopération. Nous pouvons bénéficier de l'expertise iranienne dans le règlement de ces problèmes", a dit le général irakien. 

A la tête d'une importante délégation, le général Zebari a rencontré dimanche à Téhéran le général Mohammad Pakpour, commandant des forces terrestres des Gardiens de la révolution. Sa visite intervient alors que les forces américaines doivent quitter l'Irak avant la fin 2011. 

" Les responsables irakiens pensent que les relations entre l'Iran et l'Iran devraient être plus solides", a-t-il souligné, précisant que le retrait américain de l'Irak n'a pas causé les problèmes prévus. 

Les Etats-Unis ont régulièrement accusé les Gardiens de la révolution de soutenir et d'armer les groupes irakiens hostiles à l'occupation américaine en Irak. 

Par ailleurs, un source irakienne proche du gouvernement a affirmé que les forces américaines devront cédr aux autorités irakiennes les deux dernières bases américaines, celles de Bismaya et de l'Imam Ali, situées dans la province de Nassiriyé, au sud. 

La source a signalé que les forces américaines ont évacué la base située à Kirkouk et l'ont livrée aux forces irakiennes. Et d'ajouter que les négociations sur le nombre d'entraineurs américains qui devraient rester en Irak n'ont toujours pas abouti, mais se poursuivent encore. 

Le gouvernement irakien refuse toujours la proposition américaine de garder des bases militaires sur son sol, et celle de garder sur son sol un grand nombre de militaires américains présentés comme des entraineurs pour l'armée irakienne . Il leur a également refusé le statut d'immunité juridique. 

Sur un autre plan, le membre de la coalition de l'état de droit, représentation du Premier ministre Anouar Maliki, Mohammad Saadoune Sahioud a accusé l'Arabie saoudite de vouloir semer la zizanie dans son pays, ainsi qu'au Bahrein, au Yémen et en Syrie, en soutenant certaines parties au dépens des autres et ce dans le but de mettre au point nouvelle carte géographique pour la région. 

Selon Sahioud, Riad a comme plan stratégique d'affaiblir les pays de la région pour préserver la supériorité de l'entité sioniste et de ses alliés américains. 

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=37956&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=29&s1=1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents