Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Kheops : prochaine mise à jour d'une barque solaire

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 23 Juin 2011, 08:09am

Catégories : #Civilisations anciennes

186059873.jpgKheops : prochaine mise à jour d'une barque solaire

 Le sarcophage hermétique enterré au pied de la plus grande pyramide (celle de Khéops) dans la région de Gizeh au Caire, qui contient la seconde barque solaire âgée d'environ 4.500 ans, sera ouvert par les archéologues égyptiens et japonais, a déclaré mardi le ministère égyptien des Antiquités. 

Deux sarcophages triangulaires, dont chacun est hermétiquement recouvert par des dalles de calcaire ajustées, ont été découverts pendant les travaux de nettoyage du territoire près du mur Sud de la pyramide de Khéops en mai 1955. 

Après l'ouverture de la dalle de l'un des sarcophages, les archéologues ont découvert une barque en cèdre du Liban démontée et très bien conservée. Les archéologues ont remonté à la surface 1.224 pièces de cette barque solaire. Dix années ont été nécessaires à sa reconstitution sans outils métalliques, en utilisant seulement des piquets de bois et des cordes. Aujourd'hui, cette barque est placée dans un hangar spécial près des pyramides de Gizeh, appelé le Musée de la barque solaire. 

Il avait été décidé de ne pas ouvrir le second sarcophage. En 1987, les scientifiques l'ont étudié à l'aide d'un détecteur spécial et ont découvert sous terre une autre barque solaire similaire, probablement plus endommagée. Depuis 2008, les scientifiques de divers pays étudiaient activement le second sarcophage, y compris pour trouver un moyen de conserver cette relique inestimable. 

Cet événement unique aura lieu le jeudi 23 juin à 12h00 GMT. 

La première barque exposée au musée mesure environ 43 mètres de long et pratiquement 6 mètres de large. Le tirant de la barque est seulement de 1,5 mètre, Si bien qu'elle pouvait être utilisée pour la navigation fluviale. Deux cabines étaient installées sur la barque: au milieu et sur la proue. L'embarcation se mouvait l'aide de dix paires de rames. Pendant l'assemblage de la barque, les scientifiques ont découvert que quelques rares pièces n'étaient pas réalisées en cèdre du Liban, mais en acacia égyptien: probablement pour des réparations. De la vase du fleuve restait sur la barque. Elle a été sans doute utilisée pour l'inhumation des corps de pharaons ou bien le pharaon utilisait la barque pour visiter les temples situés le long du Nil. 

La barque a été appelée "solaire", car selon les croyances des peuples de Égypte antique, dans l'au-delà le pharaon nageait sur l'étendue céleste avec le dieu du Soleil Râ. C'est probablement la raison pour laquelle elle a été enterrée près de son propriétaire.

 

RIA Novosti

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents