Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

L'avion d'EADS volera à Mach4 en 2050 (Photos)

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 19 Juin 2011, 07:36am

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

Rêvons
L'avion qui va révolutionner le transport aérien

Notre journal lève le voile sur le projet d’avion hypersonique qui pourra relier Paris à Tokyo en moins de deux heures et demie. Conçu par EADS, il volera à 5 000 km/h sans polluer. Premier vol commercial en 2050.

Le projet ZEHST conçu par EADS. Cet avion hypersonique volera à 5 000 km/h sans polluer, et pourra relier Paris à Tokyo en moins de deux heures et demie.

Le projet ZEHST conçu par EADS. Cet avion hypersonique volera à 5 000 km/h sans polluer, et pourra relier Paris à Tokyo en moins de deux heures et demie. (EADS.)Zoom1/2


Voler à près de 5 000 km/h à bord d’un avion qui ne pollue pas… Un doux rêve ? Aujourd’hui sans aucun doute, mais dans quarante ans, cela pourrait être une réalité. EADS s’est lancé dans une fabuleuse aventure, qui va révolutionner le transport aérien. Alors que le mythique avion Concorde n’est plus exploité depuis huit ans, le groupe européen travaille sur la conception d’un appareil non pas supersonique, mais hypersonique, c’est-à-dire capable d’aller au moins à Mach 4, soit quatre fois la vitesse du son ! 

Avant l’ouverture du Salon aéronautique du Bourget (Seine-Saint-Denis) lundi— à laquelle se rendra  —, où la maquette de l’aéronef sera présentée, nous vous dévoilons en exclusivité les détails du projet ainsi que les premières images de l’appareil. 



Pas question d’utiliser du kérosène

Nom de code du programme : ZEHST, pour Zero Emission HyperSonic Transportation. Allié dans ce projet avec les industriels aéronautiques japonais, mais aussi la direction générale de l’aviation civile (DGAC) et l’Onera, le centre français de recherches aérospatiale,EADS s’est imposé comme objectif de fabriquer un avion de 60 à 100 places, capable de relier Paris à Tokyo en moins de deux heures et demie, contre plus de onze heures aujourd’hui, à la fois silencieux et propre, « susceptible de devenir en 2050 l’avion opérationnel standard des compagnies aériennes ». Pas question d’utiliser du kérosène. Les ingénieurs du groupe ont imaginé des systèmes de propulsion à base de biocarburants, d’hydrogène et d’oxygène.

Le projet ZEHST en images de synthèse
Voici le supersonique du futur
 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents