Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La NASA veut protéger les artefacts lunaires des missions Apollo

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 3 Septembre 2011, 12:34pm

Catégories : #Astronomie - Espace

Sans y avoir remis les pieds depuis 42 ans, La NASA veut protéger les artefacts de leurs expéditions lunaires

 


apollo11_footprint_big.gif

 

La NASA a commencé à réfléchir à la manière de protéger la valeur historique et scientifique de plusieurs dizaines de sites lunaires.

 

Ces vestiges de l’âge d’Or de l’exploration spatiale, qui comprennent l’endroit exact où Neil Armstrong et Edwin « Buzz » Aldrin ont laissé les premières empreintes sur la surface lunaire, pourraient devenir vulnérables en raison des expéditions prévues par des dizaines d’équipes du secteur privé stimulées par le prix de 30 millions de dollars proposé par Google et la X Prize Foundation  pour un retour sur la Lune dès l’année prochaine.

 

L’agence prévoit de publier ce qu’elle appelle des « recommandations » pour les vaisseaux et les futurs astronautes qui visiteraient la propriété du gouvernement américain sur la Lune. Une version du 20 juillet de ces directives obtenues par Science  propose, par exemple, que les missions approchent les sites Apollo et les artefacts sur une tangente pour éviter de s’écraser dessus. Elle suggère également des zones d’interdiction de vol et des zones tampon pour éviter la pulvérisation des échappements de fusée ou de poussière sur les lieux historiques. Le document inclut une liste de souhaits écrite par des scientifiques et ingénieurs de la NASA pour toute équipe privée ou pays envoyant un appareil sur la Lune. La liste va du banal jusqu’à l’excentrique : de la prise de photos en gros plan des miroirs de télémétrie toujours utilisés par les astronomes jusqu’à l’étude des aliments et excréments abandonnés sur la surface lunaire.

  

Ces recommandations de la NASA n’ont pas de valeur juridique : selon le Outer Space Treaty (Traité de l’Espace) de 1967, la surface lunaire n’a pas de propriétaire. Mais l’agence espère que les équipes en compétition, qui ont demandé ces directives et en ont discuté avec l’agence, signeront la version finale.

 

h-20-1627872-1248158520.jpg

  

 Source: Guy Doyen

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents