Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La police se fait "Occupy Oakland", lundi elle se fera Washington...

Publié par wikistrike.com sur 20 Février 2012, 06:37am

Catégories : #Social - Société

 

 

La police se fait "Occupy Oakland", lundi elle se fera Washington...

 

02.19.ihouse.chen_.jpg

 

Les équipes de nettoyage sont passées dans la ville historique de Oakland dimanche après les heurts violents de la nuit de samedi entre les anti-Wall Street et les policiers qui ont abouti à environ 400 arrestations, marquant l'une des plus massives arrestations depuis le début des protestations commencées l'an dernier.

Lors d'une conférence de presse dimanche, la police de Oakland et les fonctionnaires municipaux ont dit ne pas avoir de décompte exact des arrestations. Plus tôt dans la journée, les urgences de la ville les ont pourtant estimé environ à 400. Les heurts ont blessé trois policiers et au moins un démonstrateur. La police a déclaré qu'un groupe de manifestants avait brûlé un drapeau américain devant l'Hôtel de Ville, puis avait pénétré dans le bâtiment avant de détruire un distributeur, des luminaires et un tableau historique de l'édifice.

Le 911 a été submergé pendant les troubles. "Bien que l'hôtel de ville ait subi des dommages, nous nous attendons à ce que tous les bureaux de la ville soient ouvert pour les affaires courantes dès lundi », a déclaré Deanna Santana, administrateur de la ville de Oakland.

 Oakland est devenu un point de ralliement pour le mouvement  national «Occupy», des protestataires contre l'inégalité économique qui a commencé l'an dernier dans le quartier financier de New York et s’est  propagé à des dizaines de villes.

ftpmarch2.jpg Les protestations sont dans la plupart des villes pacifiques et déclenchent un débat national sur la richesse  inégalement répartie  entre  les citoyens.

Le président Barack Obama a cherché à calmer les tensions en taxant les américains les plus riches. Les protestataires d’« Occupy se sont portés sur Oakland après qu’un ancien Marine et vétéran de la guerre en Irak, Scott Olsen, ait été grièvement blessé lors d'une manifestation en Octobre. Les manifestants disent qu'il a été frappé à la tête par une grenade lacrymogène, mais les autorités n'ont jamais su exactement comment il fut blessé. Le mouvement « Occupy » semblait s'essouffler en fin d'année dernière après avoir passé un coup de balai massif dans les différents camps érigés dans plusieurs villes. Mais les violences ont repris de plus belle à Oakland samedi après-midi, lorsque des manifestants ont tenté de charger ( ?) le centre-ville afin d’y établir un nouveau siège pour pouvoir attirer l'attention sur les problèmes de société.

La police anti-émeute est alors intervenue (délicatement ou pas) pour repousser les manifestants estimés à environ 500 manifestants. (400 arrestations pour 500 manifestants, les chiffres semblent faux, mais ils viennent de la police !). Les policiers auraient reçu des bouteilles métalliques (les pauvres). «Les agents ont essuyé des jets de bouteilles, de tuyaux, de pierres, d’aérosols, et autres engins explosifs improvisés ainsi que des fusées éclairantes » a déclaré le ministère de la police de Oakland. A WikiStrike, on attend la version des manifestants que l’on connait d’avance incapable de telles violences sans provocation. "Le Département de la police de Oakland aurait alors répliquée (gaiment) avec des  fumées, des gaz lacrymogènes et divers projectiles en réponse (ou pas)", toujours selon la police.

Le maire de Oakland, Jean Quan, a accusé un "groupe dissident violent" du mouvement « Occupy » d’avoir pris la ville pour un terrain de jeux. Les manifestants ont accusé la ville de réagir de façon exagérée.

La tension a également éclaté dimanche à Washington, où un policier a utilisé son Taser sur un manifestant lors d'une arrestation « d’Occupy » dans un parc près de la Maison Blanche, a indiqué la police.

Le National Park Service a dit qu'il pensait passer à l’action et chasser les manifestants qui campent la nuit dans McPherson Square et le Liberté Plaza, deux parcs à proximité de la Maison Blanche, où ils dorment depuis octobre.

Cette ordonnance, si elle est réalisée, sera activée lundi midi, et pourrait être l’un des coups les plus médiatisés depuis la création du mouvement « Occupy ». 

(Reportage additionnel par Barbara Goldberg à New York et Kim Dixon et Rachelle Younglai à Washington, édité par Greg McCune et Stacey Joyce)

 

Traduction: Erwan Abgral-Abhamon pour WikiStrike

 

Source: Reuters.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents