Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le tapis continue de se dérouler sur fond de krach du secteur bancaire européen

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 12 Septembre 2011, 21:26pm

Catégories : #Economie


Le tapis continue de se dérouler sur fond de krach du secteur bancaire européen

Hier, tandis que le ministre des Finances français, M. Baroin, était en visite de 48 heures à Pékin, on a pris connaissance de l’un des principaux sujets du prochain rendez-vous du groupe des principaux pays riches et émergents, les 3 et 4 novembre à Cannes : la réforme monétaire. La présidence française du G20 a souhaité que les équipes du ministère des Finances français et les équipes proposées par le gouvernement chinois collaborent afin d’obtenir un résultat concret lors du prochain sommet. Des arrangement seraient trouvés pour faire du yuan une monnaie internationale librement convertible, « dont l’usage reflèterait son ouverture commerciale et son poids économique », a expliqué M. Baroin. On a ainsi appris qu’à terme, le yuan va faire son entrée « dans le panier de monnaies composant les droits de tirage spéciaux (DTS) ». Actuellement, le panier des DTS du Fonds monétaire international (FMI), inventé en 1969 pour servir d’actif de réserve international, à côté de l’or et du dollar, est composé de quatre monnaies (dollar, euro, livre et yen).

Sans le dire ouvertement, les politiciens occidentaux ont enfin avoué que cette « bonne crise majeure » dans le secteur financier, aboutira à une réforme monétaire où les DTS (qui ont jusque-là joué un rôle bien modeste) seront un élément important de la prochaine réforme du système monétaire international ! Les autorités chinoises ont compris à la fois le message et l’urgence de collaborer en commentant leur « confiance dans l’euro », malgré l’emballement des déficits budgétaires dans l’eurozone. Le ministre français des Finances a pu rencontrer le gouverneur de la Banque centrale Zhou Xiaochuan, le ministre des Finances Xie Xuren et le vice-Premier ministre Wang Qishan, chargé des questions économiques.

 

« Nous sommes à la veille d’une transformation globale. Tout ce dont nous avons besoin est la bonne crise majeure, et les nations vont accepter le Nouvel Ordre Mondial. » (David Rockefeller)

Les DTS comme meilleurs candidats pour une nouvelle monnaie

Par Pascal Roussel – Est-ce que la crise actuelle est propice à la naissance d’une monnaie mondiale ? Pour le savoir tournons-nous vers F. Bergsten le directeur de l’Institut Peterson qui gravite autour du CFR et de la Commission Trilatérale. Ce dernier publie en décembre 2007, un intéressant article dans le Financial Time How to solve the problem of the dollar. Il propose d’instaurer des comptes de substitution au sein du FMI. L’idée n’est pas neuve, sa mise en place a déjà échoué en 1974 et avait pratiquement failli réussir en 1980 alors que Jacques de Larosière était le directeur du FMI. Mais F.Bergsten pense que cette fois le contexte est vraiment propice.

De quoi s’agit-il ? Rien d’autre que la mise en pratique du plan décrit dans le fameux rapport de la commission trilatérale de 1973. On part du même constat, il y a une crise de confiance grandissante dans la solidité du dollar et des autres grandes monnaies. Il n’y a aucune monnaie pour remplacer le dollar comme monnaie de réserve mondiale. Pourquoi ne pas en créer une nouvelle? Le FMI ouvrirait des comptes de substitutions permettant aux grands détenteurs de USD, tels les fonds souverains ou fonds de pension de les échanger contre des DTS tandis que le FMI utiliserait ces USD pour acheter des titres américains. Ces DTS pourraient être utilisés pour financer des balances de paiements déficitaires ou toutes autres transactions entre détenteurs de DTS. Ces DTS deviendraient rapidement liquide. Les gros détenteurs de USD qui souhaitent diversifier leur portefeuille monétaire, on pense par exemple à la Chine, pourraient le faire sans induire de pressions supplémentaires sur les grandes monnaies existantes. Les comptes de substitutions permettraient d’éviter une crise systémique. Pour le dire simplement, les DTS permettraient de recycler les monnaies actuelles et de les échanger contre une monnaie nouvelle et libre de toute influence politique partisane. En 1980, l’idée a échoué de peu et Volcker la patron de la Fed a resserré les “prime rate” jusqu’à 21.5% pour “sauver” le USD. Mais avec un crash de l’immobilier US, une crise bancaire sans précédent et une dette publique américaine abyssale, Bernanke n’est pas près d’utiliser un tel traitement de choc pour sauver le dollar. Ce qui fait dire à F.Bergsten que « L’architecture financière internationale serait grandement renforcée par un compte de substitution. A la veille des crises du dollar de l’après guerre, les membres du FMI ont adopté les DTS comme pièce centrale d’une stratégie pour construire un système monétaire international qui ne dépendrait plus d’une seule monnaie ». La fin d’un système financier centré sur une monnaie nationale (le USD) pour le remplacer par un système centré sur une monnaie mondiale gérée par une institution internationale, dans un monde global ? La solution pour « libérer » toutes les banques centrales dans le monde qui luttent pour maintenir leur devise face à une masse de USD qui a littéralement explosé ces 10 dernières années ?

Quels pourraient être les risques pour les participants d’un tel système ?

Essentiellement un risque de taux de change : celui qui échange des USD contre des DTS risque d’en recevoir moins en retour s’il décide d’échanger ses DTS contre des USD quelques temps plus tard. Mais le but premier des DTS n’est pas de les reconvertir en leur monnaie d’origine mais plutôt de les dépenser. Rappelons que le FMI est une des institutions financières qui possède théoriquement avec ses 3200 tonnes d’or la plus grande quantité de ce métal précieux dans ses coffres. On pourrait donc imaginer que cet or pourrait compenser le dépositaire, dans le cas hautement improbable, où celui-ci souhaiterait clôturer son compte de substitution et endurerait des pertes de change. Un deuxième risque serait un manque de liquidité des DTS mais là encore ce n’est pas un véritable risque car justement le cours du DTS ne dépend pas de sa liquidité et les détenteurs de DTS garderaient certainement toujours une bonne part en monnaie « classique ». Force est donc de reconnaître que l’idée peut paraître séduisante pour certains mais sa mise en place nécessite une véritable perte de confiance dans le dollar ou dans les grandes monnaies. Bien entendu on n’en est pas encore là mais on y viendra…

Conclusion

Depuis maintenant plus de deux ans, des personnalités de premiers plans multiplient les déclarations sur les avantages de créer une monnaie mondiale à partir des DTS. Impossibles de les citer toutes mais la machine est lancée. Ceci étant j’imagine qu’il y en a qui doute fortement de cette possibilité comme il y en avait certains qui ne pouvaient croire que l’Allemagne lâcherait un jour son Deutsche Mark ou les français leur franc. Et pourtant… il y a une forte volonté dans les plus hautes sphères financières de voir cette monnaie mondiale mais pour cela, je le répète, il faudra d’abord attendre l’aggravation de la crise. Pour conclure je voudrais juste vous donner mon opinion personnelle sur ce bancor à partir des DTS. Un monde global devrait idéalement être dirigé selon des principes universels qui trouvent leur source en Dieu. Malheureusement, de mon point de vue personnel, le FMI actuel est bien loin de cette vision. De plus ce bancor adossé aux dettes sera en réalité l’aboutissement suprême d’un monde dirigé par la dette. Je suis conscient que ce que je vais affirmer mériterait tout un exposé mais les dettes sont à l’origine du monde que nous connaissons basé sur la compétition plutôt que l’entraide et sont absolument en opposition avec les principes universels que je viens d’évoquer. Donc un bancor basé sur des DTS et émis par un FMI tel qu’il est actuellement ne serait, de mon point de vue personnel, pas une bonne chose. (Source)

Pascal Roussel est l’auteur de Divina Insidia, le Piège Divin

L.I.E.S.I

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents