Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les indignés et les policiers s’affrontent aux États-Unis. A quand les balles réelles ?

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 14 Novembre 2011, 16:46pm

Catégories : #Social - Société


Les indignés et les policiers s’affrontent aux États-Unis

Les policiers et les protestataires du mouvement Occupons Portland s'affrontent en Oregon. © AFP/NATALIE BEHRING

 

Par Radio Canada 

Les protestataires du mouvement Occupons Portland et les forces de l’ordre se sont affrontés dimanche, en Oregon, après que des centaines d’indignés eurent défié l’ordre d’évacuation du maire de la Ville, Sam Adams.

Les policiers antiémeutes ont rapidement envahi le parc du centre-ville de Portland, où les contestataires tenaient leur assemblée générale pour discuter des actions à entreprendre face à l’ordre d’évacuation du maire.

Les policiers ont utilisé des matraques et des porte-voix pour avertir les manifestants qu’ils risquaient d’être arrêtés s’ils résistaient aux ordres. Ils ont également menacé d’utiliser des produits chimiques pour les disperser, alors que les indignés ont clamé qu’ils prenaient part à « une protestation pacifique ».

« Nous étions en train de discuter sur ce que nous allions faire et ils [les policiers] ont juste commencé à frapper les gens », a indiqué un manifestant de 27 ans, cité par Associated Press,

Le maire de Portland avait ordonné aux protestataires d’évacuer le campement avant minuit samedi, dénonçant la précarité des conditions sanitaires, la consommation de drogue et l’augmentation de la criminalité.

À un moment de la nuit de samedi à dimanche, plus de 1000 manifestants ont convergé vers le parc où le campement a été érigé, faisant la sourde oreille aux pressions des autorités. À l’aube, la police antiémeute a réussi à disperser la foule, mais les indignés qui campent sur place depuis le 6 octobre sont demeurés sur les lieux.

Une quinzaine de personnes ont été arrêtées, selon les policiers. Un homme a notamment été aperçu se faisant transporter sur une civière. Les forces de l’ordre ont indiqué qu’un agent de police a également été blessé à la jambe par un objet qui lui a été lancé. Malgré tout, la confrontation a tout de même été pacifique, selon les témoins.

Vendredi, les autorités ont saisi des blocs de ciment, disant avoir été informées que les protestataires comptaient les utiliser comme une arme contre les policiers. Certains indignés projetaient aussi de se fabriquer des boucliers et de dénicher des masques à gaz, ont-elles ajouté.

Ailleurs aux États-Unis

Les affrontements à Portland surviennent alors que les ordres d’évacuation se multiplient dans les différentes villes américaines.

Pour la troisième fois en trois jours, les autorités d’Oakland, en Californie, ont exigé le départ des indignés, sans quoi ils risquaient d’être évacués de force. Un homme a été tué par balle jeudi après qu’une dispute eut éclaté dans l’un des campements de la Ville.

Le même jour, un vétéran de 35 ans se serait suicidé avec une arme à feu dans une tente d’un campement de Burlington, au Vermont. Le lendemain, un homme de 42 ans a été retrouvé mort sur le site d’Occupons Salt Lake City, dans l’État de l’Utah.

Au cours de la fin de semaine, des dizaines d’arrestations sont survenues à San Francisco, à Denver, à Albany et à Salt Lake City.

Le mouvement de contestation contre les inégalités économiques et la cupidité du capitalisme a pris naissance  il y a deux mois dans la capitale financière des États-Unis. Depuis, les manifestations ont fait des émules dans des centaines de villes américaines et aux quatre coins de la planète. Toutefois, les autorités municipales multiplient de plus en plus les ordres d’évacuation dans les campements.
Source: actualutte
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents