Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les problèmes d'une centrale nucléaire de Californie sont très graves

Publié par wikistrike.com sur 14 Juillet 2012, 12:49pm

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

USA: Les problèmes dans une centrale nucléaire de Californie pires qu’envisagé

 

centra.png

 

LOS ANGELES – La Commission de régulation nucléaire américaine (NRC) a publié jeudi une mise à jour des problèmes rencontrés par la centrale nucléaire de San Onofre en Californie (ouest), où elle estime que la situation est plus grave qu’elle ne l’avait pensé au début.
L’un des réacteurs de cette centrale située près de San Diego avait dû être fermé en janvier à la suite de fuites radioactives. La NRC avait assuré qu’il n’y avait pas de danger direct pour la population.
Mais des recherches plus poussées ont dans un premier temps mis en évidence une érosion inattendue sur de nombreux tuyaux transportant de l’eau radioactive. La centrale a donc été complètement fermée, ce qui a poussé les autorités de l’Etat de Californie à se reporter sur des sources d’électricité alternatives.
Jeudi, une mise à jour de l’examen des tubes a été discrètement publiée sur le site de la NRC: celle-ci révèle que la situation a empiré.
Ce rapport montre un problème bien plus grave que ce qui avait été dans un premier temps annoncé, et soulève des questions sérieuses sur le fait de savoir s’il faut ou non remettre en service les réacteurs, a commenté Daniel Hirsch, expert sur le nucléaire à l’Université de Californie à Santa Cruz.
Les nouvelles données montrent ainsi que plus de 3.400 tubes des générateurs de vapeur à la centrale de San Onofre sont endommagés.
L’opérateur Southern California Edison (SCE) poussait pour redémarrer la production d’électricité dans au moins une des unités de la centrale avant la fin de l’été, mais à présent nous savons que s’il veut le faire, il devra fonctionner avec un très grand nombre de tubes endommagés, a indiqué M. Hirsch à l’AFP.
Une porte-parole de SCE n’a pas souhaité répondre dans l’immédiat. La NRC n’a pas fait non plus de commentaires sur les nouveaux chiffres.
La centrale de San Onofre produit suffisamment d’électricité pour alimenter 1,4 million de foyers aux Etats-Unis, selon SCE.

Afp

 

 

Un Fukushima en puissance…?!


Wikipédia:

La Centrale nucléaire de San Onofre est située sur la côte Pacifique de laCalifornie entre Los Angeles et San Diego. Elle occupe un terrain de 0,34 km² juste au sud de San Clemente et au nord-ouest du comté de San Diego. Elle est entourée par le Parc national de San Onofre. De nombreuses manifestations antinucléaires se sont déroulées sur le site de San Onofre.

La centrale est considérée comme l’une des plus dangereuses au monde en raison du risque sismique : plusieurs failles géologiques actives se trouvent à proximité, dont la célèbre Faille de San Andreas qui provoque des séismes très importants et dévastateurs en Californie. Environ 7,4 millions de personnes vivent à moins de 80km de la centrale[1], en majorité dans les villes de Los Angeles et San Diego[2]

Incident:

En 2010, 58 incidents ont été déclarés par les employés ou les sous-traitants travaillant à San Onofre, contre 5 pour l’ensemble des autres sites de production des Etats-Unis. Pour la période de janvier 2010 à août 2011, 81 incidents ont été signalés[4].

Depuis janvier 2012, alors que le réacteur n°2 est à l’arrêt pour rechargement de combustible, le réacteur n°3 a été stoppé à la suite d’une alarme signalant une fuite de vapeur radioactive dans le circuit primaire, au niveau des générateurs de vapeur[5]. La fuite de vapeur radioactive sur l’un des générateurs de vapeur de l’unité n°3 a été estimée « supérieure à » 100 litres par heure[6]. Ce générateur de vapeur, remplacé récemment, présente un défaut grave au niveau des tubes d’échange thermique : plusieurs centaines de ces tubes seraient plus ou moins endommagés selon la NRC[7]

Pour plus d’infos sur Gen4

San Onofre : la NRC refuse la remise en production du site suite aux récents problèmes de tubes GV

San Onofre : incident au niveau des tubes de GV, gen4, 3/2/12

San Onofre : fuite radioactive supérieure à 100 l/h, gen4, 2/2/12

San Onofre : s’il y avait un site à fermer aux USA, ce serait celui-là ! gen4, 2/2/12

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents