Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Moody's veut que le Japon double sa TVA, ou bien...

Publié par wikistrike.com sur 27 Février 2012, 07:38am

Catégories : #Economie

 

Moody's presse le Japon de relever sa TVA pour réduire sa dette

 

Moodys-.jpgTOKYO, 24 février (Reuters) - L'agence Moody's a prévenu vendredi qu'elle réexaminerait la note souveraine du Japon si le doublement annoncé de sa TVA, censé financer la protection sociale, était de nouveau repoussé. 

 

L'agence de notation ne prévoit toutefois pas pour l'heure d'abaisser la note Aa3 du Japon, qu'elle dote d'une perspective stable, en partie parce que l'excédent de la balance courante du pays lui permet de financer une partie de sa dette.

Mais les difficultés du gouvernement nippon à s'assurer le soutien du parlement freinent les réformes budgétaires nécessaires au pays pour juguler son endettement, note Moody's.

"S'il y avait un délai dans la législation sur la TVA, ceci constituerait un événement négatif pour la note de crédit", a dit à la presse Tom Byrne, chargé de la notation pour la région.

Le gouvernement nippon a proposé de relever progressivement la TVA pour financer les dépenses sociales, en portant celle-ci de 5% à 8% en avril 2014 puis à 10% en octobre 2015 -- soit six mois plus tard qu'initialement prévu. Le projet de loi doit être approuvé par le parlement, où la cote de popularité du gouvernement est en chute libre.

D'après des projections officielles, même un relèvement de la TVA à 10% ne suffirait pas à réduire le ratio dette sur PIB du Japon, le plus élevé de tous les pays industrialisés.

La dette japonaise représente près du double du produit intérieur brut (PIB) de l'archipel, qui s'élève à 5.000 milliards de dollars (3.800 milliards d'euros).

Moody's attribue au Japon une note trois crans en-deçà du triple A, tout comme Fitch et Standard & Poor's, qui lui ont toutefois donné une perspective négative.

Lundi, l'agence S&P a prévenu qu'elle pourrait abaisser la note du Japon si sa dette publique continuait de gonfler ou si sa croissance se révélait plus faible que prévu. (voir ) (Stanley White, Natalie Huet pour le service français? édité par Jean-Michel Bélot)

Source: Reuters

 

Quand les agences de notation décident le la politique d'un pays, c'est soit tu acceptes, sois on te balance une petite corde de HAARP... Et comme le Japon se fout bien et à raison de ces agences, alors petits japonais, ça va swinguer dans quelques semaines...


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents