Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Nicolas Sarkozy part en Libye (ou ailleurs)

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 14 Septembre 2011, 20:08pm

Catégories : #Politique internationale

Le voyage prévu jeudi doit se faire en compagne du premier ministre britannique David Cameron. 

Nicolas Sarkozy devrait s'envoler jeudi pour la Libye, lors d'un voyage éclair qui l'emmènera à Tripoli et à Benghazi, la ville d'où le mouvement d'insurrection contre le régime de Mouammar Kadhafi a été lancé en février dernier. Il sera accompagné par le premier ministre britannique, David Cameron, et le philosophe français Bernard-Henry Lévy. Tous deux ont été très actifs, à des titres différents, dans le soutien à la rébellion libyenne.

Mercredi, quelque cent soixante policiers, en majorité des CRS, étaient en partance pour une mission de «sécurisation» en Libye, selon des sources policières qui confirment partiellement une information du site Internet de l'hebdomadaire Marianne. Deux vols distincts sont prévus au départ de France mercredi en fin d'après-midi pour cette mission. Les policiers, tous volontaires, ont reçu pour consignes d'être en civil - «pantalon jean, pas de treillis, des chaussures souples» - et d'avoir pour bagage un sac à dos contenant notamment «trois litres d'eau, une ration de combat, six barres de céréales».

Leurs instructions, toujours selon les sources policières, mentionnent que les fonctionnaires ne doivent pas être munis de carte professionnelle, ni d'appareil photo ou de téléphone portable mais d'un gilet pare-balles.

Bain de foule à Tripoli 

 

Une victoire humanitaire au bon goût de cadavres

30708d6c-def9-11e0-b235-1e8a78b0502b.jpgLeur retour est prévu dès vendredi. Sur place, ils seront chargés de sécuriser notamment un hôtel, un hôpital et un troisième point de passage à Tripoli. Le programme de la délégation franco-britannique prévoit en effet la visite d'un hôpital dans la capitale, avant une rencontre avec les dirigeants du Conseil national de transition (CNT), Moustapha Abdel Jalil et Mahmoud Jibril, et un rapide point presse. MM. Cameron et Sarkozy s'envoleront ensuite pour Benghazi où ils prononceront un discours sur la place de la Liberté.

«Le voyage est à l'étude depuis deux semaines», a confirmé mercredi une source élyséenne. Jusqu'ici, l'Élysée estimait qu'il valait mieux attendre que la situation soit totalement stabilisée sur le terrain, ce qui n'est pas encore le cas. Mais le calendrier s'est précipité.

Nicolas Sarkozy sera l'hôte des dirigeants du CNT, Moustapha Abdeljalil et Mahmoud Djibril, qui étaient tous deux venus à Paris le 1er septembre pour le sommet des «amis de la Libye». Il sera surtout accueilli en sauveur par les Libyens eux-mêmes. Un bain de foule dont le chef de l'État ne veut pas se priver.

Ce voyage présente pour lui l'avantage de se dérouler le jour du premier débat de la primaire socialiste. Il prélude à une séquence internationale très médiatique, la semaine prochaine à New York, où doit se tenir un deuxième sommet d'aide à la Libye sous la houlette de l'ONU et en présence de Barack Obama. Mais en Libye, le président français doit aussi compter avec d'autres visiteurs. Après Tunis, mercredi, le premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, en tournée dans les pays du printemps arabe, est lui déjà officiellement annoncé jeudi à Tripoli.

 

Source : Le Figaro

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents