Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Pauvres politiciens sans envergure : quel maître servez-vous ?

Publié par wikistrike.com sur 16 Février 2012, 14:33pm

Catégories : #Politique intérieure

Pauvres politiciens sans envergure : quel maître servez-vous ?

 

Creative_Wallpaper_2012_Mayan_018889_.jpgIntéressant sondage publié récemment sur ce que pense le bon peuple français du comportement de ses politiciens. Résultat : 60% d’entre eux estiment que gouvernements et élus confondent de plus en plus souvent leurs intérêts personnels et leurs responsabilités publiques. La moitié juge qu’ils sont moins sincères qu’auparavant.

 

À la lumière de la campagne présidentielle actuelle, une écrasante majorité de Français (80 %) assure que pour être élus, les responsables politiques ont intérêt à dire la vérité sur la situation du pays. Le problème est que nos contemporains n’aiment pas la vérité puisqu’ils pratiquent la politique de l’autruche depuis de nombreuses décennies. Chacun d’entre nous peut s’en rendre compte au quotidien, en conversant avec ses proches ou amis. Les gens ne veulent pas savoir la vérité, ils préfèrent vivre dans le monde qu’ils s’imaginent, ils aiment le mensonge parce que cela les rassure.

 

Mais voilà, le paradigme qui permettait de vivre constamment dans le mensonge, touche à sa fin. Les scénaristes du mondialisme sans frein et du choc des civilisations doivent passer à autre chose : un nouveau monde, fondé sur un autre paradigme qui puise ses origines avec la révolution bolchevique.

 

Le candidat Sarkozy vient d’évoquer l’importance d’une France forte. Or il n’a cessé d’abaisser la France, de la réduire au rang d’entité sans puissance, en passant en force des traités qui, engageant le sort des Français, devaient au moins passer par le référendum. Au service des puissances financières et des sociétés maçonniques qui n’ont de cesse de rechercher l’abaissement de la France, le candidat de l’UMP s’est engagé dans un processus où le peuple est un boulet. Mais le problème revient tous les cinq ans. Comme il faut sauver la vitrine de la démonocratie, le discours doit s’adapter à ce calendrier et le métier de politicien ressemble alors au plus vieux métier de monde. Dans quelques mois, nous verrons triompher ceux qui excellent dans ce domaine.

 

Source: liesi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents