Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Peugeot proche de la banqueroute ?

Publié par wikistrike.com sur 18 Juillet 2012, 09:32am

Catégories : #Economie

Peugeot proche de la banqueroute ?
Peugeot-EX1-500x294.jpg
Les idées politiques incroyablement maladroites de François Hollande sont de retour dans les médias dominants avec sa proposition de ne pas laisser PSA fermer son usine d'Aulnay-sous-Bois en supprimant 8000 emplois. Comme prévu dans l'opération "CDI contre CASH", les marchés sont entrain d'anticiper le défaut de paiement du constructeur automobile. Le massacre social aura bien lieu et "rien ni personne ni pourra s'y opposer"...


1 chance sur 2 de faire faillite d'ici 5 ans

A moins que les conseillers économiques du Président de la République soient tous partis faire bronzette à l'Ile de Ré et qu'ils soient interdits de consultation du site Bloomberg, je pense que nous nageons dangereusement en plein déni de réalité. 
Le coût des contrats de couverture contre le risque d'impayé (CDS) de PSA Peugeot Citroën s'est envolé de presque 10% en 24 heures à un niveau historique de 800 points. Depuis Mars 2012, ce coût a doublé.
D'après  Xavier Caroen, analyste chez Capital Markets Kepler basé à Zurich :
"Les réserves de trésorerie de Peugeot leur permettent de "survivre pendant un à deux ans" et nous espérons que le gouvernement français permettra à l'entreprise de réduire la production et de fermer certains sites en France, ou ils n'auront aucun profit à l'avenir".
En d'autres termes, plus le gouvernement interviendra contre les forces du marché, plus elles se retourneront contre lui en poussant Peugeot à la faillite. 
Pour ceux qui suivent ce blog depuis le début, je vous parlais dans un de mes articles que lorsque les fondements de notre économie commencent à tomber, la faillite des comptes publics est proche.
Et ce gouvernement ne fait qu'accélérer ce processus...

Regardez aussi cette courbe de l'action Peugeot avec l'unité de mesure "dépense cafétéria".

Les actionnaires-salariés, en plus de perdre leur job, se sont faits tondre de 90% de leurs économies en 5 ans...

Iran : Bouc émissaire du massacre social ?

Déjà en 2010, la Tribune titrait "L'Iran pourrait mettre Peugeot en faillite". 

En tenant compte que l'Iran est le premier producteur automobile du Moyen-Orient et qu'il est l'un des plus gros consommateurs de pièces de rechange de la marque française, il suffirait de stopper les importations pour la pousser au fond du gouffre.
C'est ce que précisait le premier vice-président iranienMohammad Reza Rahimi, à cette époque :
"Si nous le décidons, nous pouvons mener à la banqueroute la société Peugeot. Si demain nous cessons les importations de pièces de rechange de Peugeot, les ventes de la compagnie vont baisser de 2,5 milliards de dollars" (1,8 milliard d'euros). Si nous fronçons les sourcils, une partie de l'industrie automobile française va s'effondrer"
Et l'Iran vient de passer à l'acte : A lire sur Atlantico
En cas d'échec dans les négociations avec le groupe (ce qui est certain), les illusionnistes ont le parfait bouc émissaire pour manipuler l'opinion public contre l'Iran... alors que les véritables coupables sont ceux présentés dans cette vidéo par l'intermédiaire de ceux-là

Moralité 

Si Mr Montebourg veut réellement aller au bout des choses, je lui souhaite beaucoup de courage pour aller convaincre le gouvernement iranien de poursuivre les accords commerciaux avec la France permettant à l'usine d'Aulnay de tourner avec la bénédiction des américains...

Tout le reste n'est que de l'enfumage médiatico-électoral !
Soiurce: Gold-up

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents