Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un ovni dans le Valenciennois, ou l'aile lumineuse qui fait causer

Publié par wikistrike.com sur 20 Février 2012, 04:48am

Catégories : #Insolite - étrange et bêtise humaine

Un ovni dans le Valenciennois, ou l'aile lumineuse qui fait causer


_111002-ovni-lavoix.jpg
Frédéric Bourgain (au milieu), accompagné de ses coéquipiers et de son «ovni». PHOTO DIDIER CRASNAULT.

 

 

     

Aux abords de Sebourg, quand la nuit tombe, des lumières rouges et blanches virevoltent régulièrement dans le ciel. Depuis juillet, elles sont de plus en plus présentes, si bien que les gendarmes ont mené l'enquête. Des ovnis dans le Valenciennois ? Certains en sont convaincus, pourtant ces objets volants non identifiés sont appelés dans le jargon des modélistes des « ailes ». Aux manettes de ces engins, ils s'appellent Frédéric Bourgain, Bruno Amiaume. Explications.

 

« Les gens pensent tout de suite à un ovni. C'est incroyable les réactions que cette aile provoque. » Frédéric Bourgain, originaire d'Escautpont, vole depuis près de huit ans, dont quatre ans de nuit. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, il n'est pas pilote de ligne, mais modéliste aérien. Chaque soir, vers 20 h, il est aux commandes d'une aile volante, une sorte d'avion miniature qui pèse 300 grammes.

Il y a une semaine, avec son coéquipier Bruno Amiaume, ils ont reçu la visite des gendarmes. « Ils nous ont dit : "Nous ne sommes pas là pour vous arrêter, nous cherchons à comprendre d'où proviennent ces lumières." »

Faut dire que depuis juillet, la gendarmerie reçoit des coups de fil des habitants du secteur leur demandant des explications quant à la provenance de ces faisceaux lumineux. « La gendarmette était émerveillée , lance avec une pointe de satisfaction Bruno Amiaume. On a même fait voler nos ailes exprès pour eux. » Au départ, Frédéric Bourgain ne s'amusait que le jour, après son travail. « Mais lorsqu'arrive l'hiver, la nuit tombe plus rapidement. Je n'avais alors donc plus la possibilité de voler. »

C'est en naviguant sur Internet, notamment sur un site asiatique, qu'il déniche des bandes de lumière. La solution était toute trouvée. « J'ai personnalisé mon modèle en fixant ces petites diodes reliées à une batterie. » Bruno, son partenaire de jeu, à la retraite, a connu cette activité par hasard il y a un an et demi. « C'était en pleine journée. J'ai vu cet avion tourbillonner dans les airs, cela m'a intrigué. Je suis allé à la rencontre de Frédéric. Et depuis je vole tous les jours, j'ai même arrêté la pêche. »

D'ailleurs aujourd'hui le retraité construit sa deuxième aile qui va mesurer un mètre quarante (contre une soixantaine de centimètres pour les modèles standards). Le déplacement de l'objet n'est pas linéaire dans le ciel. L'aile se meut dans tous les sens jusqu'à 130 km/h. Leur terrain de jeu ? Les champs, essentiellement. En ce moment, ils volent à Sebourg ainsi qu'à Saint-Saulve. Les voitures qui s'arrêtent, les automobilistes qui filment avec leur téléphone portable. Des anecdotes, Frédéric en a plein en mémoire. « Une chose est sûre ça fascine. »

Sur Internet, les commentaires vont bon train. Un internaute écrit : « J'ai vu un ovni à Valenciennes en février 2010 (personne voulait me croire à cette époque puisque les gens n'y croient pas). Il faisait des mouvements circulaires. Il est resté 30 secondes. » Ces réactions ont le don de faire sourire les deux pilotes. Parfois même, ils entrent dans le jeu. « Il nous est arrivé de nous cacher dans les champs pour alimenter l'imagination des visiteurs. » Au total, ils sont cinq copains à faire voler les engins. Ce qui les a décidés à révéler leur secret ? « Nous voulions avant tout rassurer, car nous faisons peut-être peur à certains sans le vouloir. » •

 

Source: La Voix du Nord

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents