Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Une fausse dépêche sur un site piraté fait état de la mort de Sarkozy

Publié par wikistrike.com sur 27 Février 2012, 02:30am

Catégories : #Politique intérieure

Un site internet d'information économique toulousain a été la cible d'un piratage informatique et a brièvement diffusé dimanche une fausse dépêche annonçant la mort du président de la République, avant de la retirer, a-t-on appris auprès du propriétaire du site.

Un site internet d'information économique toulousain a été la cible d'un piratage informatique et a brièvement diffusé dimanche une fausse dépêche annonçant la mort du président de la République, avant de la retirer, a-t-on appris auprès du propriétaire du site.

Un site internet d'information économique toulousain a été la cible d'un piratage informatique et a brièvement diffusé dimanche une fausse dépêche annonçant la mort du président de la République, avant de la retirer, a-t-on appris auprès du propriétaire du site, La Dépêche du Midi.

"Une dépêche de l'AFP annonce que le chef de l'état Nicolas Sarkozy a trouvé la mort dans un accident de la route", a affiché pendant quelques heures le site de Midi Presse Service (www.midipresse.fr), filiale de La Dépêche du Midi.

"Le site économique du groupe La Dépêche du Midi a été piraté dans la journée du 26 février (...) Le groupe tient à exprimer son indignation face à une telle agression dont les réelles intentions ne lui échappent pas et présentent à M. le président de la République Nicolas Sarkozy toutes ses excuses", a déclaré à l'AFP Bernard Maffre, vice-président du groupe toulousain.

Selon M. Maffre, le ou les pirates ont choisi ce site car il appartient au groupe de presse présidé par Jean-Michel Baylet, président du Parti radical de gauche (PRG) et candidat aux primaires socialistes à l'automne 2011.

Une enquête interne est en cours et le groupe devait déposer plainte contre X dès lundi, a ajouté M. Maffre, afin que "l'enquête policière révèle le ou les auteurs de cette intrusion".

Le directeur de Midi Presse Service, Ferdinand Kerssenbrock, a par ailleurs indiqué qu'un renforcement de la sécurité du site était à l'étude.

 

Source: Le Point

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents