Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Vrais Chiffres Chômage Janvier 2012 - chiffres explosés, malgré corrections "bidouilles"

Publié par wikistrike.com sur 25 Février 2012, 15:14pm

Catégories : #Social - Société

Vrais Chiffres Chômage Janvier 2012 - chiffres explosés, malgré corrections "bidouilles"

Première remarque, Pôle emploi, a fait disparaitre d'entrée de jeu 19 500 personnes des chiffres "officiels", sous prétexte de "corrections" : http://www.travail-emploi-sante.gouv.fr/IMG/pdf/Revision_des_series-2012-AdnY87.pdf

Vous pouvez le constater vous même, en regardant les chiffres de décembre 2011 toutes catégories confondues, ils annonçaient 4 872 900 demandeurs d'emploi, et là sur nouveau rapport, 4 853 400 concernant donc ce même mois de décembre 2011.

soit 19 500 chomeurs volatilisés d'entrée de jeu.

Je suis bien obligé, donc ce mois ci, de partir sur leurs nouvelles bases de calculs, et de passer outre ces 19 500 disparus.

Mais ça reste une goutte d'eau, et ça ne change rien, au final, au fait qu'on explose hélas, ce mois de Janvier 2012 tout les compteurs, mise à part les annonces médiatiques qui sont donc une fois de + biaisées.

Données brutes, toutes catégories confondues A,B,C,D,E, dom-tom compris : 5 300 000 demandeurs d'emploi.

Soit 93 900 demandeurs d'emploi de + qu'en Décembre 2011.

  

Offres d'emplois, février 2012 : 
 
 
Radiations des listes Janvier 2012 :
 
Défauts d'Actualisation : 209 300, 45 % des motifs de sorties des listes.
Radiations Administratives : 38 000, 8,2 % des sorties.
Autres Cas ( mystérieuse rubrique, les morts, suicidés, emprisonnés ?) : 50 000 , 10,7 % des sorties.
 
soit 297 300 radiés des listes ( 63,9% ) pour autres motifs que :
 
Stages parking : 33 500, 7,2 % des sorties.
Arrêts maladie, maternité etc : 33 900, 7,3 % des sorties.
 
Reprises d'emploi déclarées : 100 800, ne représentent que 21,7 % des sorties des listes de pôle emploi.
 
 
 
 
JPEG
 
 
Demandeurs d'emploi par catégories :
 
A : 2 861 700 +0,5% ( + 6,2% sur 1 an )
B : 557 600 -0,8% ( +3,9% sur 1 an )
C : 838 900 -0,5% ( +4,3% sur 1 an )
D : 239 300 +0,8% ( -2,9% sur 1 an )
E : 370 000 +2% ( +5% sur 1 an )
 
TOTAL : 4 867 500 ( données corrigées, hors DOM TOM ) + 5% sur 1 an
 
Quelques chiffres qui parlent :
 
Chômage Longue durée ( entre 2 et 3 ans ) : + 7% sur 1 an
Chômage Très Longue Durée + de 3 ans : + 22,7% sur 1 an
 
+ d'1 chomeur inscrit à pôle emploi sur 2 ( 50,5%) ne perçoit AUCUNE INDEMNITE, ni ARE (allocation retour à l'emploi), ni allocation de solidarité ( ASS, AER ...)
 
Offres d'emploi collectées : -5% sur 1 an
 
Peut être le + scandaleux, LES DEMANDEURS d'EMPLOI INVISIBLES, complètement en dehors des statistiques :
 
ne sont pas comptés dans ces 5 300 000 demandeurs d'emploi et travailleurs pauvres occasionnels :
 
160 700 dispensés de se justifier de recherche d'emploi ( principalement des personnes en AER, allocation équivalent retraite )
 
+ 1 293 400 foyers bénéficiaires du RSA, en effet sur 2 020 000 de foyers, seuls 726 600 sont inscrits à Pôle Emploi, les autres bénéficient d'autres suivis ( associations, collectivités locales etc ) en sachant qu'un foyer bénéficiaire, comporte parfois + d'un demandeur d'emploi en son sein.
 
+ 1 000 000 au bas mot, de bénéficiaires de l'AAH ou d'une pension d'invalidité, ne sont pas inscrits à Pôle emploi.
 
+ des centaines de milliers, voire peut être + d'1 million de SANS-DROITS, principalement :
 
- des jeunes de moins de 25 ans, primo demandeur d'emploi, qui comme vous le savez n'ont même pas droit au RSA. ( quasi unique en Europe )
 
- des sans droits, pour motif, dépassement des plafonds de ressources dans le foyer, exemple, votre conjoint(e) perçoit 600€ d'allocation chomage, ou 743€ d'allocation adulte handicapé, vous n'aurez même pas droit au RSA, car vous dépasserez le plafond couple qui est de 598€ par mois, si vous ètes NON SDF.
 
 
- on peut parler également de retraités qui cherchent un emploi car leur retraite ne couvre pas les charges fixes pour survivre ( loyer, énergie, assurances, voiture, téléphone, eau, nourriture, santé (lunettes, dentiste ..)incalculable
 
- on peut également évoquer, des étudiants, boursiers ou non, qui cherchent des petits jobs alimentaires, qui sont donc bien demandeurs d'emploi, en concurrence avec les autres ( même si beaucoup sont aussi exploités en stages sous payés, voir gratuits)
 
- on peut évoquer enfin, des auto-entrepreneurs, qui ne gagnent rien ou presque, et sont demandeur d'emploi en parallèle.
 
Faites le calcul vous même, on arrive au total, à environ 8,5 MILLIONS au bas mot, de demandeurs d'emploi en France, et travailleurs pauvres occasionnels.
 
A faire circuler, merci.
Source: agoravox
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents