Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les Pays-Bas ont des solutions pour enrayer la chute des populations d'abeilles

Publié par wikistrike.com sur 30 Avril 2021, 10:09am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Les Pays-Bas ont des solutions pour enrayer la chute des populations d'abeilles

Vous vous souvenez de la crise des abeilles ?

Les médias semblaient avoir cessé d’en parler, mais elle n’a jamais cessé.

Des hôtels pour abeilles, des haltes pour abeilles et une autoroute du miel sont quelques-unes des techniques auxquelles les Néerlandais attribuent le maintien de leur population d’abeilles urbaines ces dernières années, après une période de déclin inquiétant.

La semaine dernière, plus de 11 000 personnes de tous les Pays-Bas ont participé à un exercice de comptage des abeilles dans le cadre de la quatrième édition du recensement national des abeilles.

Les volontaires enthousiastes, munis d’une liste décrivant les abeilles les plus communes à cette période de l’année, ont passé 30 minutes dans leurs jardins à enregistrer leurs visiteurs apiens. À la fin de la transmission des données, le dimanche 18 avril, plus de 200 000 abeilles et syrphes avaient été comptés.

Les résultats, du moins pour les abeilles urbaines, sont constants. Vincent Kalkman, entomologiste chez Naturalis, l’une des organisations à l’origine du recensement, a déclaré : “Une moyenne de 18 à 20 abeilles et syrphes a été enregistrée dans chaque jardin pendant le comptage. Ces chiffres sont restés stables au fil des ans, ce qui indique qu’il n’y a pas de fort déclin dans les jardins urbains.”

Le recensement vise à recueillir cinq années de données avant de tirer des conclusions définitives sur les tendances de la population d’abeilles.

L’abeille domestique (Apis mellifera) est l’abeille la plus repérée avec plus de 55 000 observations, tandis que l’abeille maçonne rouge (Osmia bicornis) et le bourdon terrestre (Bombus terrestris) arrivent loin derrière, avec respectivement environ 13 000 et 12 800 enregistrements. “Le recensement des abeilles a pour but de recueillir des données, mais aussi d’attirer l’attention des gens sur les différentes sortes d’abeilles qui visitent leurs jardins”, a déclaré M. Kalkman. “Il [le recensement] a également une vocation éducative.”

Plus d’un quart des abeilles recensées en 2021 étant des abeilles domestiques, une espèce soutenue par l’apiculture, M. Kalkman craint qu’elles n’entrent en concurrence avec les abeilles sauvages pour la nourriture.

[…]

Les villes néerlandaises ont certainement fait leur part. Amsterdam a mis en place diverses initiatives en faveur des abeilles, notamment l’installation d'”hôtels à abeilles” (un ensemble de tiges de plantes creuses ou de bambous fins offrant des cavités où les abeilles solitaires peuvent nicher), le remplacement de l’herbe dans les espaces publics par des plantes à fleurs indigènes et l’arrêt de l’utilisation de désherbants chimiques sur les terrains publics. Florinda Nieuwenhuis, écologiste à la municipalité d’Amsterdam, a signalé dans Ten years of Wild Bee Policy in Amsterdam (mars 2021) qu’une augmentation de 45 % du nombre d’espèces d’abeilles solitaires a été enregistrée dans la ville en 2015, par rapport à une enquête réalisée en 2000.

Utrecht a aménagé des arrêts d’abeilles – des arrêts de bus dont le toit est recouvert de plantes indigènes – qui attirent les abeilles et absorbent les particules de poussière et l’eau de pluie. Depuis 2018, 316 arrêts d’abeilles ont été installés.

Et Deborah Post a lancé Honey Highway, une entreprise entrepreneuriale qui collabore avec les municipalités pour planter des fleurs sauvages dans l’espace disponible sur les côtés des autoroutes, des voies ferrées et des voies navigables, assurant ainsi nourriture et abri aux abeilles.

Vous voyez, les problèmes peuvent être résolus.

Il suffit de vouloir les résoudre, puis de les résoudre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents